Yole ronde : le LEGTA de Croix-Rivail s'élance demain sur la Manche

Par 13/06/2022 - 16:39 • Mis à jour le 13/06/2022 - 13:16

8 nouveaux élèves du LEGTA, 6 anciens élèves du programme Yole Academy, 12 yoleurs de l'équipage Bwa Viré et 6 encadrants font partie de l'aventure.

    Yole ronde : le LEGTA de Croix-Rivail s'élance demain sur la Manche
©Richard Garnier / Anthony, Jérôme, Yaito et Lyvio reviennent de leur premier entraînement

Un lycée avant-gardiste

Le projet du LEGTA (Lycée Général et Technologique Agricole) de Croix-Rivail est de réaliser la traversée du détroit de la Manche entre la ville de Calais et la ville de Douvres, à bord de la yole ronde Bwa Viré et entourée de 8 bateaux de sécurité, les 14 et 15 juin prochains. Une distance aller/retour de 80 kilomètres dans une eau à 15 degrés.

Le dispositif de routage est réalisé par le Yacht Club de Calais, pour une navigation qui suit le parcours du tunnel sous la Manche.

Ce défi sportif, "une première mondiale", est un hommage à l'inscription de la yole ronde au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Le patron de la yole Bwa Viré, Christophe Dédé, est aussi l'enseignant d'E.P.S à l'origine du projet.

Depuis 2005, j’ai fait le choix d’inscrire la Yole Ronde au projet d’établissement du LEGTA de Croix-Rivail. C’est d'ailleurs notre établissement qui est à l’initiative du plan régional de voile traditionnelle, du Tour de la Martinique des établissements scolaires, de la création de la première section sportive Yole Ronde, ainsi que de l’inscription de l’activité Yole Ronde aux épreuves certificatives et aux examens de nos élèves.

Un événement d'envergure nationale, voire internationale

Car en effet, le détroit de la Manche est un symbole de la navigation française et internationale. Christophe Dédé considère donc son jeune équipage comme des "ambassadeurs de la Martinique".

Le proviseur du LEGTA, Jean-Maurice Angibaud, affiche un soutien indéfectible à l'initiative, "par ailleurs soutenue par le ministre des Outre-Mers et le ministre de l’Agriculture", comme il le précise fièrement.

Quand Christophe Dédé m’a annoncé début septembre son idée de lancer un nouveau défi, je n’ai pas hésité à valider le projet. Connaissant son engagement, son niveau d’expertise, sa capacité à monter des projets et à mobiliser des partenaires, je n’ai eu aucun doute quant à l’aboutissement. Ce projet sera l’occasion de faire connaître l’établissement, l’enseignement agricole, mais également de partager notre culture au-delà du territoire et de créer des liens que j’espère durables avec nos partenaires calaisiens.

Car outre le Yacht Club, c'est toute la ville de Calais qui participe au projet avec une semaine entière d'animation dédiée. Natacha Bouchart, Maire de la ville, Présidente du Grand Calais Terres et Mers, et Vice-présidente de la Région Hauts de France, ne cache pas non plus son plaisir d’accueillir un tel événement.

Ce bateau singulier qu’est la yole ronde va défier les vagues et les courants de notre beau détroit. Il faut être un peu fou, un peu rêveur, mais surtout très courageux et opiniâtre pour se lancer un tel défi ! Au-delà de l’exploit sportif, c’est aussi l’occasion pour nos deux communautés, tournées vers le monde maritime, d’échanger autour d’un projet qui véhicule des valeurs que nous partageons : audace, solidarité, dépassement de soi et esprit d’équipe.

Dernière ligne droite

La traversée est prévue demain et après-demain, soit les mardi 14 et mercredi 15 juin. Ce matin, lundi 13 juin, à Calais, l'équipage a donc effectué son premier entraînement dans l'eau de la Manche.

Fichier vidéo
©Richard Egouy / Alexandre et Jimmy au retour de leur premier entraînement
Fichier vidéo
©Richard Egouy / le reste de l'équipage rentre de ce premier entraînement

Nul doute que cette aventure laissera à tous ceux qui se sont impliqués et aux jeunes qui vont naviguer dans cet environnement inédit des souvenirs inoubliables, riches d’enseignements et de rencontres.

Tags