Yoles Rondes : comment susciter des vocations de coursiers ?

Par • Mis à jour le 23/07/2018 - 09:20

Le tour de Martinique des yoles rondes approche à grand pas. Cette grande fête de la voile traditionnelle est menacé par le vieillissement des coursiers. Un plan voile mis en place il y a quatre ans veut susciter des vocations.

    Yoles Rondes : comment susciter des vocations de coursiers ?

Le 34e tour de Martinique des yoles rondes partira de Schoelcher ce dimanche 29 juillet 2018. 16 équipages régateront sur la côte caraïbe de notre île, la faute aux sargasses.

Des équipages qui souffrent d'un manque de coursiers. De prime abord, se tenir en équilibre sur un bois dresser durant 3 heures de course n'a pas l'air d'une activité séduisante. C'est pour cette raison que la Fédération des Yoles Rondes de Martinique et le Conseil Général ont signé en 2014 un plan voile. Il s'agissait à l'époque de proposer des cours de voile traditionnelle dans les écoles pour susciter des vocations.

Quatre ans plus tard, les équipages manquent toujours de coursiers frais et le renouvellement peine à se matérialiser. Christian Boutrin a enquêté auprès des équipages.

Son reportage :