URL CURRENThttps://www.rci.fm/node/5907280 RCI ==> CURRENT LANG RCI MARTINIQUE

Fusillade à Montgérald: le point sur l'enquête

Après la fusillade survenue ce weekend à Montgérald à Fort de France, l'enquête se poursuit. Les deux jeunes impliqués dans l'incident sont sortis de l'hôpital et ont été placés en garde à vue.
Par Cynthia Volget et Cédric Catan
Par Cynthia Volget et Cédric Catan
Image
photo d'illustration police
légende image principale
©RCI

Après la fusillade survenue ce weekend à Montgérald à Fort de France, l'enquête se poursuit. Les deux jeunes impliqués dans l'incident sont sortis de l'hôpital et ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police à Fort de France.

Rappel des faits

Le weekend dernier des coups de feu ont été tirés à Montgérald à Fort de France, non loin de la distillerie Dillon par deux jeunes hommes sur un deux roues.

Les forces de l'ordre sont rapidement saisies après le signalement des faits. Un effectif de la BAC (Brigade anti-criminalité) en patrouille arrive sur les lieux et croise les deux tireurs présumés en fuite qui repartaient en direction du centre ville à vive allure.

Les policiers en situation de répression de la délinquance prennent alors en charge, selon leur déclaration, les deux jeunes hommes à une distance "raisonnable" car ceux-ci sont armés et dangereux.

Une poursuite qui se termine par un accident

La conduite très dangereuse en vitesse excessive des deux individus a mené à la perte de contrôle du deux roues dans un virage sur la Route de la Folie.

Tombés au sol, les policiers de la BAC départementale ont procédé à l'interpellation des deux contrevenants. Ils ont également découvert une arme automatique avec une balle engagée.

Blessés les deux jeunes hommes sont menés au CHU de la Meynard pour y recevoir des soins. Sortis de l'hôpital ce lundi 4 février, ils ont été placés en garde à vue dans les locaux du commissariat de Fort de France.

Des précisions sur l'interpellation

Si les conditions de l'interpellation et de la chute peuvent interroger; Jean-Pierre Torrano, le Directeur départemental de la sécurité publique de Martinique assure que les règles ont été observées. Ces précisions au micro de Cédric Catan:

 

Tags (Étiquettes)
Rubrique

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire
------------------------

À lire également