Changer d'île

Ralph Monplaisir porte plainte contre un administré qui a installé une banderole insultante

Par Karl Lorand et Pascale Lavenaire / RCI.FM / 20/08/2019 - 11:22

Le maire de Case-Pilote a déposé plainte pour injure et outrage à personne dépositaire de l’autorité publique. Ralph Monplaisir réagit ainsi à l'installation d'une banderole injurieuse. Son auteur est un habitant de la commune.

Le premier magistrat de Case-Pilote, Ralph Monplaisir a porté plainte hier lundi (19 août 2019) à la gendarmerie pour injure et outrage à personne dépositaire de l’autorité publique.

Vendredi dernier, un habitant de la commune a installé en pleine rue une banderole reprenant un article de presse sur un trafic de cocaïne datant de janvier dernier. À cette banderole ont été ajoutés un dessin de mains menottées et un écriteau disant "Case Pilote prise en otage par le maire".

Certes, le nom de Ralph Monplaisir n’est pas directement cité, en revanche la fonction qu’il occupe est clairement visée. L'édile explique qu'il s'est rendu sur place pour prendre des photos. C'est à ce moment que l'auteur de la banderole l’a accusé d’être un "Pablo Escobar" et un trafiquant de drogue.

Le maire de Case Pilote a cependant retiré lui-même l’écriteau avant de déposer plainte. Une affaire qui survient alors que le président de la commission des lois au Sénat a envoyé aux maires de France un questionnaire sur les conditions d’exercice de leur mandat, et les violences dont ils peuvent être la cible.

Ralph Monplaisir est au micro de Pascale Lavenaire :

 

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.