Claude Joseph, ancien premier ministre haïtien, interdit de séjour en République Dominicaine

Par 09/09/2022 - 10:56

Le président de la République Dominicaine est le signataire d'un document interdisant l'entrée de Claude Joseph dans le pays voisin d'Haïti.

    Claude Joseph, ancien premier ministre haïtien, interdit de séjour en République Dominicaine

L'ancien Premier ministre haïtien Claude Joseph est interdit d'entrer en République dominicaine, selon un document officiel signé par le président Luis Abinader à destination des services d'immigration et parvenu à l'AFP jeudi.

"Moi, Luis Abinader, président de la République dominicaine, en vertu des pouvoirs qui me sont conférés (...) interdit l'entrée sur le territoire de MM. Claude Joseph" ainsi que 12 autres personnes parmi lesquelles figurent des chefs de gangs haïtiens, est-il indiqué. 

Wilson Joseph, chef des "400 mawozo", le gang qui avait enlevé les missionnaires américains en 2021, Jimmy "Barbecue" Cherizier, et Vitelhomme Innocent, autres chefs de bandes célèbres, font partie de la liste de ce document daté du 7 septembre.

Le président justifie sa décision, sans l'expliciter, par un extrait de loi : "Le président peut interdire" l'entrée "à des personnes ayant des antécédents pénaux ou qui selon les autorités peuvent constituer une menace contre la sécurité ou les intérêts de la République".

"Je suis interdit d’entrer en République Dominicaine parce que je défends Haïti et les Haïtiens, parce que je combats l’anti-haïtianisme primaire à l'encontre de mes compatriotes et parce que je m'oppose au projet des dirigeants dominicains de faire d'Haïti le dépotoir de la République dominicaine" a rétorqué M. Joseph sur Twitter jeudi. 

Critique à maintes reprises du président de la République dominicaine, Claude Joseph avait été nommé Premier ministre par intérim en avril 2021 en attendant la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ariel Henry, nommé le 5 juillet.

Toutefois, lorsque le président Jovenel Moïse avait été assassiné le 7 juillet, c'est Claude Joseph, toujours en fonction, qui avait annoncé son décès. Sous la pression, il avait accepté de démissionner le 19 juillet pour prendre le portefeuille des Affaires étrangères dans le gouvernement d'Ariel Henry.

La République dominicaine et Haïti, qui se partagent l'île Hispaniola, entretiennent des relations difficiles, notamment en raison des différences de niveau de vie. Saint-Domingue a durci sa politique d'immigration vis-à-vis des Haïtiens, construisant notamment un rideau de barbelés entre les deux pays pour empêcher les infiltrations, de nombreux Haïtiens cherchant du travail en République dominicaine. 

Certains avancent un chiffre de 3 millions d'immigrés haïtiens pour une population totale de 11 millions d'habitants. Le chiffre officiel est de 500.000.

Tags

À lire également