3 séries télé à voir pendant le confinement

Par 19/04/2020 - 10:39
01/01/2020 - 00:00

Les citoyens vont entamer leur sixième semaine de confinement sur l'ensemble du territoire français. Certains profitent de cette période pour se faire un « marathon de séries » Netflix ? Prime Vidéo ? Apple TV ? Les téléfilms de TF1 ou M6 ? Quelle option choisir ?

    3 séries télé à voir pendant le confinement

Comment occuper son temps pendant ses longues journées de confinement ? Certains ont parié sur les « marathons séries ». Les passionnés de séries télévisées voient en effet le confinement comme une période idéale pour rattraper son retard sur le calendrier de diffusion, découvrir de nouvelles œuvres ou même revoir des classiques. Mathieu Nupert est rédacteur sur le site Critique Certifiée, un blog spécialisé dans les critiques de séries et de cinéma. Le jeune Guadeloupéen nous conseille trois séries à découvrir pendant le confinement.

Watchmen

La série de Damon Lindelof, connu notamment pour la série LOST, est un "régal de 9 épisodes d’une heure chacun qui fait honneur au roman graphique édité par DC Comics de 1986 à 1987". selon Mathieu Nupert. 

La série se déroule à Tulsa, 30 ans après les événements survenus dans le film Watchmen: les gardiens de Zack Snyder. Depuis la “Nuit blanche”, nuit tragique durant laquelle la “septième cavalerie “ un groupe suprématiste blanc a massacré les policiers de la ville ainsi que leurs familles ; les forces de l’ordre afin de protéger leur anonymat, sont désormais masquées.

Traumatisés par cette fameuse nuit, Judd Crawford, le chef de la police et l’enquêtrice Angela Abar se lancent à la poursuite des adeptes de la secte. Ambitieuse et originale, la série de Damon Lindelof, à travers le prisme du genre super héroïque, nous propose une satire du racisme latent aux Etats-Unis.

"Captivante malgré un rythme assez lent, la série peut néanmoins décourager certains, notamment à cause des nombreuses références à l’œuvre de Zack Snyder, sortie en 2009. Des références qui peuvent vite perdre le spectateur non-averti." précise le blogueur. 

La série est disponible sur Amazon prime.

Euphoria

Ceux qui ne sont pas amateurs de supers pouvoirs préféreront peut-être la série Euphoria, un teen movie intelligent, cru et remarquablement bien réalisé. Loin des Riverdale, Pretty Little Liars ou autres séries adolescentes édulcorées, Euphoria est magistrale et surprend dès le premier épisode. Le téléspectateurs naviguent à travers les histoires de Rue Bennet, une adolescente de 17 ans fraîchement sortie de désintox qui se prend « d’ami/mour » pour Jules Vaughn, une jeune fille trans récemment arrivée en ville. Les personnages sont tous truculents à l'instar de Nate Jacobs, un sportif au père autoritaire, Maddy Perez sa copine co-dépendante, Chris McKay, star de l'équipe de football qui peine à suivre les cours ; Cassie Howard, dont le passif sexuel continue de la poursuivre ; Lexi Howard, jeune sœur de Cassie et amie d'enfance de Rue ; et Kat Hernandez, en pleine découverte de sa sexualité.

Pour Mathieu Nupert, "La série explore toute la complexité des rapports qu’entretiennent les adolescents entre eux mais également avec leur propre corps. Superbement incarnée par des acteurs qui sortent une interprétation de haute qualité, la création de Sam Levinson, très bien écrite, vous tiendra scotché devant l’écran pendant 8 épisodes de 45 minutes en moyenne."

La série est disponible sur OCS.

 La Servante Ecarlate ou  The handmaid’s tale

« Le meilleur pour la fin. Ne pas parler de The handmaid’s tale ou la servante écarlate serait une faute professionnelle grave de ma part tant je suis dithyrambique à son propos. » explique Mathieu Nupert.

Adapté du roman de Margaret Atwood publié en 1985, The handmaid’s tale est une dystopie dans laquelle les “Fils de jacob” une secte politico-religieuse s’est emparée du pouvoir aux Etats-unis. Elle y instaure une hiérarchie sociale où les femmes privées de toutes libertés sont classées en 3 groupes : Les épouses, les « Martha » qui s’occupent du foyer et les « servantes » qui servent de poules pondeuses aux couples pieux et méritants. Dans ce monde totalitaire où la misogynie et le sexisme sont la norme, June, une servante affectée au service du commandant Tom Waterford et sa femme Serena, tente de retrouver sa fille Anna.

Narrée en voix off par June, comme un journal intime, un témoignage du “front”, la série tient ses promesses de saisons en saisons depuis sa première diffusion en 2017.

"Constante en termes de réalisation, d’écriture, de jeu d’acteur, elle va bien au-delà du simple message « Girl power » et propose un duel entre deux figures féministes irréconciliables à travers l’opposition June et Serena." explique le rédacteur de Critique Certifiée. 

Elle est disponible sur Amazon prime pour ses 2 premières saisons, la troisième étant diffusée sur OCS.

 

Le jeune Guadeloupéen nous propose en bonus de visionner trois autres séries pendant cette période de confinement. 

 Carnival Row, A la croisée des mondes et Reprisal, trois autres oeuvres qui méritent, selon Mathieu Nupert, d'être découvertes. 

 

https://www.xn--critiquecertifie-pqb.com/

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.