[AUDIO] Cinéma : le pavillon Afriques du festival de Cannes lance un appel à projets

Par 21/02/2021 - 11:29 • Mis à jour le 21/02/2021 - 10:31

Le pavillon Afriques fait son grand retour au festival de Cannes du 6 au 17 juillet prochain. Pour la fondatrice de ce pavillon, la Martiniquaise Karine Barclais, le cinéma antillais y a toute sa place. Elle lance donc un appel à tous les porteurs de projets.

    [AUDIO] Cinéma : le pavillon Afriques du festival de Cannes lance un appel à projets
Karine Barclais, fondatrice du pavillon Afriques

Le pavillon Afriques : 15 pays représentés

Le pavillon Afriques revient pour une deuxième édition au festival de Cannes. Si le rendez-vous le plus prisé du cinéma international avait dû être annulé en 2020 en raison du contexte sanitaire, le délégué général du festival Thierry Frémaux est catégorique cette année : il y aura bien un festival de Cannes 2021. Alors pour s'assurer de la tenue de l'évènement traditionnellement prévu au mois de mai, ses dates ont été reculées du 6 au 17 juillet 2021.

Et à cette occasion, le pavillon Afriques entend bien faire autant sensation que lors de sa première édition. Créé avec succès en 2019 par la Martiniquaise Karine Barclais, le pavillon avait rassemblé 15 pays. Ce lieu d'échanges et de networking s'est développé pour permettre des rencontres entre professionnels du cinéma, l'organisation de conférences et de projections de films. 

Un espace permettant également aux porteurs de projets de se faire connaître. On peut notamment y pitcher un projet devant des producteurs, rencontrer de potentiels partenaires, ou encore adhérer à une école de cinéma en ligne disponible via le site pavillonafriques.com.

Afriques, Antilles, régions émergentes

Karine Barclais fait carrière dans l'événementiel avant d'être approchée pour créer ce pavillon à Cannes, grâce à son expérience dans l'organisation d'événements à Dubaï. En se plongeant dans le monde du septième art, elle constate que le cinéma africain et d'autres régions dites émergentes explose et suscite un véritable engouement depuis l'avènement des plateformes telles que Netflix.

Une vague sur laquelle le cinéma antillais doit surfer, selon la fondatrice :

C'est vraiment une plateforme pour promouvoir le cinéma d'Afriques, et "Afriques" avec un "S", je tiens vraiment à le dire. Car c'est pour inclure toute la diaspora. Donc cela inclut les Antilles, les Amériques, les Etats-Unis, l'Amérique latine, etc..

La fondatrice du pavillon est ainsi à la recherche de projets aboutis ou non, qui pourraient intéresser les participants au prochain festival de Cannes. Elle invite donc tous les porteurs de projets à se faire connaître. 

Si vous souhaitez présenter un projet, un e-mail est à envoyer à l'adresse info@pavillonafriques.com et pour plus d'informations, rendez-vous sur le site www.pavillonafriques.com.

Karine Barclais, fondatrice du pavillon Afriques s'entretient avec Pascale Lavenaire :

Tags

À lire également