Montréal: Une aile dédiée à Edouard Glissant au Musée des Beaux-Arts.

Par / /

Le Musée des Beaux-Arts de Montréal a inauguré samedi 9 novembre une nouvelle aile en hommage à l'écrivain et poète martiniquais Edouard Glissant et baptisée "Les Arts du Tout-Monde". Cette cérémonie a été précédée d'une discussion sur la pensée du Tout-Monde entre Sylvie Glissant et Lise Gauvin.

Dans cette nouvelle aile du MBAM (Musée des Beaux-Arts de Montréal), les visiteurs découvrent dans dix galeries, une collection de 42 600 œuvres d’art, dont plus de 10 000 œuvres archéologiques et d’artistes des cultures du monde. Les œuvres de Jim Dine, Julio González et Wifredo Lam et d'autres artistes internationaux et celles de 70 artistes canadiens et québécois – Shary Boyle, Léopold L. Foulem, Isabelle Hayeur Richard Millette, Françoise Sullivan, Barbara Todd et Kim Waldron – se côtoient dans cet espace en écho à la pensée d'Edouard Glissant. Le Tout-Monde, la pensée archipélique, et le concept de Relation qui caractérisent l'approche de la créolisation vue par Edouard Glissant ont été les thèmes explorés vendredi 8 novembre, lors de la discussion entre Sylvie Glissant, l'épouse du défunt auteur, et directrice de l'Institut du Tout-Monde et  Lise Gauvin, qui est professeure de littérature à l’Université de Montréal, écrivaine et journaliste culturelle qui a côtoyé Edouard Glissant. Lise Gauvin a publié L’imaginaire des langues à partir d’entrevues réalisées avec le penseur martiniquais. 

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.