Des pilotes de ligne formés en Guadeloupe grâce à un partenariat Enac/Cace

Par • Mis à jour le 16/06/2015 - 18:47

Le Caribean Aviation Center of Excellence (CACE) a signé ce mardi 16 juin au Bourget une convention de partenariat avec la prestigieuse Ecole Nationale de l’Aviation Civile (ENAC). Conformément à cette convention, dès septembre prochain, des enseignants de l'ENAC vont être déployés sur le campus de Saint-Claude en Guadeloupe pour dispenser des cours théoriques aux élèves des Antilles et de la Guyane.

    Des pilotes de ligne formés en Guadeloupe grâce à un partenariat Enac/Cace
Lucien Plaisance est un homme heureux. Une promotion de 24 étudiants, sélectionnés sur concours ouvert à l’ensemble des Caraïbes, va entamer à la rentrée prochaine une formation théorique au métier de pilote d'avion.
Cette formation est dispensée par les enseignants de l’Ecole Nationale d'Aviation Civile (ENAC). Elle doit déboucher sur la remise de 14 certificats d'aptitude théoriques à ce métier. Cette première étape de 9 mois sera effectuée au Caribbean Aviation Center of Excellence installé sur le campus de Saint-Claude en Guadeloupe.
Dans une seconde étape, ils iront poursuivre leur formation pratique en France hexagonale.

"C'est l'aboutissement de deux ans de travail", s'est réjouit Lucien Plaisance, pilote de ligne de son état et président du CACE après la signature de la convention.


Et Lucien Plaisance n'est pas le seul à se réjouir de ce partenariat. Il permet en effet à l'une des plus performantes écoles d'aviation d'Europe d'étendre son influence dans la zone caraïbe.
« Cela nous permet d’élargir le recrutement de nos élèves non seulement aux antillais français, mais nous visons aussi les caribéens anglophones », s’enthousiasme Philippe Crebassa, directeur adjoint de l’ENAC.
Et c'est du gagnant-gagnant dans la mesure ou ce partenariat offre une plus grande visibilité nationale voire internationale au Caribbean Aviation Civile. Jusqu'à présent, il restait confiner à la mise en place de formation de pilotes de ligne au niveau régional.

A lire également