Changer d'île

20 ans de réclusion pour Olivier Ferdinand

Par Aline DRUELLE / RCI.FM / 29/01/2015 - 17:00

"Je ne comprends pas votre décision. Ce n'est pas normal. Je vais faire appel de toute façon". C'est avec ces mots qu'Olivier Ferdinand a réagi à l'énoncé du verdict hier, aux Assises de Bobigny.<br />

"Je ne comprends pas votre décision. Ce n'est pas normal. Je vais faire appel de toute façon". C'est avec ces mots qu'Olivier Ferdinand a réagi à l'énoncé du verdict hier, aux Assises de Bobigny.

Jugé pour son implication dans la mort d'Audrey Verdol depuis jeudi dernier, il a été condamné mercredi soir à 20 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire aggravé, car comme le précise la loi, les faits ont été commis par le concubin. 20 ans de prison, c'est ce qu'avait requis l'avocat général un peu plus tôt, évoquant "un crime presque parfait, sans preuves parfaites" mais avec "la conviction qu'Olivier Ferdinand était l'auteur de ce crime". "Ne vous laissez pas mener en bateau par l'accusé", avait-il lancé aux jurés.

Pour la famille de la jeune femme qui se bat depuis 2009 pour connaître la vérité, le verdict a été vécu comme un soulagement et une satisfaction. "Il n'a eu que ce qu'il mérite", a déclaré une des tantes d'Audrey Verdol à la sortie de la salle d'audience. "Je suis soulagée ça fait six ans que je ne dors pas et que je pense à ma fille", s'est émue sa mère, venue spécialement de Guadeloupe pour assister au procès.

Olivier Ferdinand, qui a également été condamné à verser des dommages et intérêts à certains proches d'Audrey Verdol, a quelques jours pour faire appel.



Aline Druelle

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.