Enquête pour prise illégale d'intérêts : Sébastien Lecornu "serein"

Par 13/01/2021 - 08:32
01/01/2020 - 00:00

Alors qu'une enquête préliminaire pour "prise illégale d'intérêts" et "omission de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique" a été ouverte par le Parquet National Financier, le ministre se dit "serein" et "à disposition de la justice".

    Enquête pour prise illégale d'intérêts : Sébastien Lecornu "serein"
Le Ministère des Outre-mer (©AD)

Sébastien Lecornu a-t-il favorisé la SAPN, la Société des Autoroutes Paris Normandie, alors qu'il y avait un siège d'administrateur et qu'il était en même temps à la tête du conseil départemental de l'Eure ? Les investigations sont menées par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Rue Oudinot, au ministère, on assure que "Sébastien Lecornu a poursuivi une pratique historique, à la suite de son élection, en siégeant pendant un an au sein du conseil d'administration de la SAPN", entre avril 2016 et juin 2017. Ce serait aussi le cas pour les départements du Calvados, de la Seine-Maritime, actionnaires minoritaires de la société des autoroutes et de ce fait "traditionnellement représentés au sein de son conseil d’administration".

Le cabinet du ministre affirme encore que "ce mandat a été exercé de façon totalement transparente, faisant l’objet des publications légales classiques et d’une déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique".

Le ministre des Outre-mer, selon son entourage, est "tout à fait serein sur ce sujet" et se dit "naturellement à la disposition de la justice pour répondre à toute question".

 

A lire également