Présidentielle : peu de parrainages venus des Antilles

Par 15/03/2017 - 18:06 • Mis à jour le 15/03/2017 - 18:06

Il ne reste plus que quelques jours aux candidats à la présidentielle pour rassembler les 500 parrainages indispensables pour être présents au premier tour. Le Conseil Constitutionnel, qui accepte les formulaires de parrainage jusqu'à vendredi, en a validé 11 812 pour l'instant. Certains viennent de Martinique et de Guadeloupe.

    Présidentielle : peu de parrainages venus des Antilles
Pour l'instant, ils sont 8 à avoir obtenu les soutiens nécessaires : Nathalie Arthaud, François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

Combien de parrainages en Guadeloupe ?

Selon l'institution de la rue Montpensier, 29 parrainages sont arrivés de Guadeloupe jusqu'à maintenant. 15 pour Emmanuel Macron, dont ceux du président de région Ary Chalus et du député-maire des Abymes Eric Jalton. 5 pour Benoît Hamon, dont celui du maire du Lamentin Jocelyn Sapotille. François Fillon a obtenu 4 parrainages, notamment ceux de Lucette Michaux-Chevry, présidente de la communauté d'agglo Grand Sud Caraïbe et de Marie-Luce Penchard, maire de Basse-Terre. François Asselineau en a 3 dont celui du maire de la Désirade Jean-Claude Pioche, également président de l'association des Maires. Il y a aussi 1 parrainage pour Jean-Luc Mélenchon, venu du conseiller régional Jean-Louis Sainsily. Et il y a en a 1 également de comptabilisé pour Alain Juppé, celui du conseiller départemental Clodomir Bajazet.

Combien de parrainages en Martinique ?

Du côté de la Martinique, moins de parrainages ont été validés, 19 pour l'instant. Là encore, c'est Emmanuel Macron qui en a le plus : 6 dont ceux des maires du Morne-Rouge et du Lorrain, Jenny Dulys-Petit et Justin Pamphile. Jean-Luc Mélenchon suit avec 4 soutiens dont celui du président de l'Assemblée de Martinique, Claude Lise. Nathalie Arthaud est soutenue par 3 élus dont le maire des Trois-Ilets Arnaud René-Corail. Benoît Hamon recueille 2 parrainages dont celui du député Serge Letchimy. Tout comme Philippe Poutou, parrainé notamment par le maire de Saint-Anne, Jean-Michel Gémieux. Enfin François Fillon n'a pour l'instant que le formulaire du maire de Case Pilote, Ralph Monplaisir. François Asselineau n'a aussi qu'un parrainage, venu de Félix Ismain, le maire de Bellefontaine.

Et ailleurs Outre-mer ?

Selon le Conseil Constitutionnel, 39 parrainages arrivés de la Réunion ont été validés. 20 de Guyane, 5 de Saint-Martin et Saint Barthélémy, 10 de Mayotte, 3 de Wallis et Futuna, 2 de Saint-Pierre et Miquelon, 37 de Nouvelle-Calédonie. C'est la Polynésie française qui a le plus "parrainé" selon le dernier point réalisé avec 89 formulaires validés.

Aline Druelle
@AlineDruelle

À lire également