Présidentielles USA : Joe Biden renforce sa victoire en décrochant la Géorgie

Par 13/11/2020 - 18:55
01/01/2020 - 00:00

Selon les estimations des grands médias américains, le candidat démocrate remporterait la Géorgie et obtient 306 grands électeurs, contre 232 pour Donald Trump. Depuis la Maison Blanche, le président sortant s'est exprimé pour la première fois depuis les élections, évoquant la possibilité d'une défaite.

    Présidentielles USA : Joe Biden renforce sa victoire en décrochant la Géorgie

Joe Biden a renforcé sa victoire à la présidentielle américaine en s'adjugeant au final, une fois tous les États attribués, 306 grands électeurs contre 232 pour Donald Trump.
Le dépouillement était toujours en cours, 10 jours après le scrutin, dans quelques États-clés en raison d'un recours massif cette année au vote par correspondance, pandémie oblige.
Les grands médias américains ont finalement pu déclarer vendredi le vainqueur dans les deux derniers États qui étaient toujours en suspens : la Géorgie pour Joe Biden et la Caroline du Nord pour Donald Trump.
Ces annonces ne changent pas l'issue du scrutin, puisque Joe Biden avait déjà engrangé les 270 grands électeurs nécessaires (sur 538) pour accéder à la Maison Blanche.
Le démocrate aura remporté au total 25 États (et la capitale fédérale Washington), dont cinq qui avaient été gagnés par Donald Trump en 2016 face à Hillary Clinton: Arizona, Géorgie, Michigan, Pennsylvanie et Wisconsin.
Donald Trump a lui aussi remporté 25 États, dont la Floride et le Texas.

Première réaction publique de Donald Trump

A l'occasion d'une prise de parole sur la pandémie de coronavirus aux États-Unis, Donald Trump a pour la première fois évoqué la possibilité d'une défaite : "Je pense que le temps nous dira quelle administration nous aurons, mais quoi qu'il se passe à l'avenir, qui sait, je peux vous dire que cette administration n'imposera pas de confinement", a-t-il déclaré, beaucoup moins catégorique que dans ses tweets dénonçant à l'envi une élection "truquée".

Le républicain n'a pas évoqué plus avant la présidentielle lors de sa prise de parole, conclue sans répondre aux questions des journalistes, un exercice auquel il s'est pourtant très régulièrement prêté au cours de son mandat.

Tags