Vacances aux Antilles : le gouvernement envisage des corridors sanitaires

Par 18/05/2020 - 12:53
01/01/2020 - 00:00

Après avoir annoncé que les Français pourraient partir en vacances en Outre-mer, le gouvernement réfléchit désormais à la façon de préserver nos territoires de cas de covid-19 importés tout en ouvrant la porte aux voyageurs.

    Vacances aux Antilles : le gouvernement envisage des corridors sanitaires

Les touristes vont-ils pouvoir venir dans les Outre-mer en juillet-août ? C'est une question qui se pose depuis les déclarations du Premier ministre jeudi dernier. Edouard Philippe avait ainsi annoncé que «les Français pourront partir en vacances dans l'Hexagone et Outre-mer».

Si la quatorzaine obligatoire pouvait être dissuasive, elle a entre temps été annulée par le conseil constitutionnel. Le gouvernement serait donc en train de réfléchir à un dispositif alternatif.

Ce lundi matin, le secrétaire d'Etat en charge des transports, Jean-Baptiste Djebarri a évoqué devant la délégation aux Outre-mer de l'Assemblée Nationale la mise en place de «corridors sanitaires».

"Ce système pourrait fonctionner. Il s'agirait d'un parcours des passagers qu'ils soient résidents ou en déplacement qui serait sécurisé sur la plan sanitaire via une quatorzaine partagée entre le départ et l'arrivée", a expliqué Jean-Baptiste Djebarri.

Le port du masque obligatoire, la distribution massive de gel hydroalcoolique, la prise de température systématique avant l'embarquement, la distanciation physique dans les avions, la limitation des contacts entre les voyageurs et l'équipage seraient des éléments de ce dispositif.

Toutefois, le secrétaire d'Etat est resté prudent face aux élus ultramarins. Il a assuré que cette reprise du tourisme venu de l'Hexagone et l'intensification des arrivées par avion ne pourraient se faire qu'avec l'adhésion des élus locaux.

Une réunion à Orly

Ce projet de reprise de liaisons régulières entre l'Hexagone et les outre-mer passerait forcément par Orly du point de vu des compagnies aériennes.

Le secrétaire d'Etat et la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, ont rencontré ce lundi matin les représentants des compagnies aériennes à Orly.

Néanmoins, l'ouverture de l'aéroport du sud de Paris au 26 juin est toujours loin d'être acquise. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre Alexandre Djabarri aux parlementaires ce lundi matin.

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.