Covid : le risque de contamination minime dans les avions ?

Par 13/10/2020 - 10:40
01/01/2020 - 00:00

Le risque de contamination à la covid-19 serait infime à bord des avions. Airbus, Boeing et Embraer affirment que voyager sur leurs appareils est sûr. Les géants de l'aéronautiques ont dévoilé des études réalisées depuis le début de la crise sanitaire. Le secteur du transport aérien, très impacté par la crise sanitaire veut en effet rassurer ses passagers.

    Covid : le risque de contamination minime dans les avions ?

A l'occasion d'une conférence organisée par l'association internationale des compagnies aériennes, les trois géants de l'aéronautique ont tenu à parler d'une même vois pour démontrer que l'avion était un endroit sur en matière de sécurité sanitaire. Les constructeurs ont fait réaliser des études sur le risque de contamination à bord des appareils. Selon un sondage réalisé depuis le mois de juin, date de reprise progressive du trafic aérien, 88% des passagers se sentent en sécurité à bord d'un avion, 60 % d'entre eux estiment que l'air y est aussi propre que dans un hôpital.

Néanmoins, les passagers estiment à 60% que la cabine est un endroit dangereux en période de pandémie. La crainte de la contamination par un voisin de siège est très prégnante.

Le risque n'est pas à exclure selon les constructeurs mais il est minine.Selon Iata, sur 1,2 milliard de passagers transportés entre janvier et juillet, seuls 44 cas de transmission du virus associés à un voyage aérien, ont été identifiés. Airbus, Boieng et Embraer qui ont rappellé que le fonctionnement même de la circulation de l'air à bord des appareils limite ce risque. L'air au sein d'une cabine étant renouvelé toutes les deux à trois minutes. Par ailleurs, les industriels ont expliqué que les cabines sont équipées de filtres à particules semblables à ceux que l'on trouve dans les blocs opératoires. Des filtres qui absorbent selon eux, 99,9% des particules.

Les constructeurs  ont insisté sur le fait que les flux d'air circulent du haut vers le bas pour éviter tous mélanges d'air entre les rangées de sièges. Airbus a lancé un programme nommé «  Keep trust in air travel » soit en français garder confiance dans le transport aérien. Ils estiment que le port du masque pendant le vol, associé aux dossiers des sièges réduit la propagation des particules.

Boieng qui a lancé un programme similaire, appuie cette thèse. Ils ont expliqué en outre que la conception des cabines permettaient la distanciation sociale entre les passagers.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.