L'archéologie pour faire connaître davantage l'histoire de l'esclavage colonial

Par 15/12/2020 - 02:30
01/01/2020 - 00:00

C'est l'objectif d'un partenariat passé entre l'Inrap, la Ligue de l'Enseignement et la Fondation pour la Mémoire de l'Esclavage.

    L'archéologie pour faire connaître davantage l'histoire de l'esclavage colonial
Inrap

Depuis de très nombreuses années, les fouilles menées par l'Institut national de recherches archéologiques préventives, en Martinique et en Guadeloupe notamment, ont permis de rassembler de nombreux éléments sur la période de l'esclavage colonial, alors que peu de documents existaient : conditions de vie quotidienne, habitat, objets domestiques, état sanitaire, pratiques religieuses et culturelles, inhumations...

Un apport de l'archéologie indéniable qui se concrétise notamment par cette archéocapsule "Esclavage Colonial, De Sucre et de Sang". Il s'agit d'un dispositif d'exposition "légère, itinérante et thématique" selon l'Inrap, qui devrait circuler dans toute la France l'année prochaine, à la rencontre des scolaires et jeunes publics dans des lieux animés par la Ligue de l'Enseignement, avec un accompagnement pédagogique élaboré par la FME.

Ce concept mobile permet ainsi de donner au plus grand nombre des informations, des clefs pour aborder de manière très concrète des questions contemporaines, via le spectre de l'archéologie.

Tags