À Paris, "La Rhumerie" fête ses 90 ans

Par 23/11/2022 - 12:29 • Mis à jour le 23/11/2022 - 11:57

Une institution des Antilles à Paris fête ses 90 ans cette année. "La Rhumerie", dans le quartier de Saint-Germain, vient de souffler ses bougies, en se souvenant des quatre générations de cette saga familiale, initiée par Joseph Louville et perpétuée aujourd'hui par son arrière-petite-fille, Julia Herenguel.

    À Paris, "La Rhumerie" fête ses 90 ans
MOHCA / La Rhumerie

Pousser les portes de La Rhumerie, c'est ouvrir un petit coin d'Antilles en plein Paris. En ce lieu, depuis 1932, les amoureux de nos îles trouvent de quoi étancher leur soif, mais surtout leur nostalgie et cela ressemble à un QG pour les habitués comme l'écrivain José Pentoscrope, qui vient ici depuis 40 ans. 

J'ai connu ce lieu alors que j'étais étudiant. Il m'est arrivé de rencontrer ici le président Gaston Monnerville, c'était un peu une ambassade pour les Antilles.

La Rhumerie martiniquaise

En neuf décennies, la Rhumerie en a vu défiler des Antillais. Fondée par Joseph Louville, Martiniquais de naissance et négociant en rhum, puis passée à son fils, qui l'a lui même passée à sa fille, puis à sa fille à nouveau, Julia Herenguel, désormais à la tête de cette belle histoire de famille et des Antilles.

C'était même pour les étudiants une boîte postale ! C'est un endroit de rencontres, de paroles, de mélange culturel et social. Il y a toutes sortes de personnes qui viennent ici. Ce qui rassemble c'est l'amour du rhum et des Antilles. C'est un petit peu de nous-mêmes qu'on donne aussi !

Au menu, on retrouve les accras, boudins et autres plats typiques. À la carte il y a plus de 150 références de rhums dont une bonne moitié des Antilles. Enfin, dans la sono, on joue des musiques du pays... De quoi donner un peu de couleur au beau milieu de la capitale pour Julia.

Quand on rentre ici, des gens me disent : "Ah ! Enfin un peu de soleil !"

Et après neuf décennies, La Rhumerie n'a rien perdu de son identité. Un morceau coloré de nos territoires au milieu du gris parisien que Julia Herenguel espère un jour transmettre à ses filles, pour à son tour, partager la saga familiale. 

Tags