Un rapport alimentaire épingle certains restaurants d'outremer

Par • Mis à jour le 06/02/2020 - 05:00

Alim’confiance est un dispositif qui permet aux consommateurs d’accéder aux résultats des contrôles effectués dans tous les types d’établissements alimentaires. La CLCV (Consommation Logement cadre de vie) vient de rendre à partir de ces données, un rapport dans lequel il apparaît de nombreuses disparités entre les régions notamment celles d’outremer. La Guadeloupe, la Guyane et la Réunion ne seraient pas très bons élèves mais les chiffres sont à relativiser.

    Un rapport alimentaire épingle certains restaurants d'outremer

Ces contrôles concernaient tous types d’établissements de bouche mais ils se sont cette année, focalisés sur les restaurants et les boulangeries du fait de leur forte fréquentation, notamment en zone touristique. Ainsi dans les outremer, 1131 contrôles ont été effectués soit 9.2% de plus. En Guadeloupe plus précisément il y a ainsi eu 302 contrôles avec 15.9% d’établissement à corriger ou améliorer, et 84.1% satisfaisants ou très satisfaisante. Alors qu’en général, environ 94% des établissements obtiennent des notes satisfaisantes ou très satisfaisantes, certaines régions ont donc de sérieux progrès à faire avec un chiffre moyen bien au dessus de 6% pour les notations "À corriger de manière urgente" et "À améliorer".

Surtout des restaurants, les boulangeries hors de cause

C’est le cas surtout pour la Réunion, puis la Guyane, la Guadeloupe et Mayotte mais aussi de territoires comme la Bourgogne Franche Comté et PACA. Plus inquiétant, la mention "A corriger de manière urgente" qui nécessite la fermeture de l'établissement est importante en Guyane, à La Réunion et en Guadeloupe. Les boulangeries- pâtisseries d’outremer ne sont pas concernées par cette mention. En revanche, la Corse, Paris, St Pierre et Miquelon et le Bretagne arrivent en tête des territoires avec les meilleures notes d’une façon générale.

La Martinique bien classée

La Martinique est, elle aussi, relativement bien classée, juste devant la Normandie. Toutefois, ces données sont à relativiser car le nombre de contrôles est beaucoup moins important dans les collectivités ultramarines que dans l’hexagone. L’association CLCV demande donc aux autorités de contrôle d’adapter leur nombre à la répartition des établissements sur le territoire, afin que certaines régions ne soient pas surreprésentées.

 

 

Tags

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.