Claude Onesta au coeur d'une polémique pour avoir comparé Didier Dinart à un " esclave "

Par 06/10/2020 - 12:01
01/01/2020 - 00:00

Claude Onesta au coeur d'une polémique sous fond de racisme. Il est reproché à l'ancien sélectionneur de l'Equipe de France masculine de Hand-Ball, d'avoir adressé une dédicace à connotation raciste, au Guadeloupéen, Didier Dinart.

    Claude Onesta au coeur d'une polémique pour avoir comparé Didier Dinart à un " esclave "

L'affaire fait grand bruit dans le milieu du hand-ball français et a même déjà dépassé les frontières françaises. Au centre de la polémique, l'ancien sélectionneur de l'Equipe de france masculine de hand-ball, Claude Onesta, pris pour cible suite à la révélation d'une dédicace faite dans son livre à Didier Dinart.

« À Didier, l'esclave qui a le plus profité de sa libération... en espérant qu'il ne remette pas les chaînes à ses joueurs... Amitiés, Claude. »

C'est la découverte de cette dédicace qui a mis le feu aux poudres. Dédicace faite à l'attention de Didier Dinart, l'ancien joueur puis adjoint en Equipe de France de Claude Onesta. Nous sommes alors en 2014, l'actuel manager général de la haute performance à l'Agence Nationale du Sport publie son livre Le règne des affranchis et à cette période, Didier Dinart est l'adjoint de Claude Onesta alors, sélectionneur des Bleus.

Une " maladresse " qui ne passe pas

Sélectionneur de l'équipe de France de handball de 2001 à 2016, Claude Onesta a passé de longues années aux côtés du Guadeloupéen Didier Dinart avec lequel, il remportera une multitude de titres dont des médailles d'or aux Jeux Olympiques ou encore, des championnats du monde et d'Europe.

Une collaboration qui de prime abord a toujours paru saine et équilibrée, preuve en est, suite au départ de Claude Onesta en 2016, c'est Didier Dinart qui a pris la relève dans la foulée, avant d'être remercié en 2020. Une période durant laquelle, le Guadeloupéen a notamment remporté un titre de champion du monde.

Ceci étant, au vu du contexte actuel où le racisme est au coeur des discussions au moment même où le mouvement Black Lives Matter prend de plus en plus ampleur, cette dédicace qui refait surface six ans après fait scandale et ne passe pas auprès d'une partie de l'opinion publique.

Joint par nos confrères de L'Equipe, l'ancien sélectionneur des Bleus, Claude Onesta s'est dit atterré :

« Le serpent de mer est ressorti. C'est quelque chose qui était dans une sphère privée, entre lui et moi, et qui aurait dû y rester. Mon livre s'appelle Le règne des affranchis. C'était une référence au titre. L'idée étant que quand on libère les joueurs, comme quand on libère des esclaves, ils peuvent dominer le monde. On parle de quelqu'un à qui j'ai donné les clés de l'équipe de France, que j'ai installé à la place de sélectionneur. Si j'avais eu la moindre animosité ou des sentiments racistes à son égard... »

De son côté, Didier Dinart n'a pas souhaité s'exprimer " pour le moment ", selon les informations publiées par L'Equipe.

En images



Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.