Football : certains présidents de clubs demandent l'attribution des titres de champions

Par 21/04/2020 - 12:40
01/01/2020 - 00:00

La décision d'arrêter les compétitions amateurs à cause de l'épidémie de covid-19 a bien été comprise par le monde du football local. Néanmoins, la non attribution des titres fait grincer des dents chez les présidents de clubs.

    Football : certains présidents de clubs demandent l'attribution des titres de champions

Nouveau chapitre dans le dossier du football amateur local. Les présidents des clubs Antillo-Guyanais montent au créneau.

Ils manifestent leur mécontentement suite à l’annonce du Comité Exécutif de la Fédération Française de Football de ne décerner aucun titre de champion cette saison dans ce contexte sanitaire inédit

Bruno Treil, président de l’AS Gosier en Guadeloupe, Albert Darnal, président de l’Olympique de Cayenne en Guyane et Patrick Mambrun, président de la Samaritaine en Martinique, tous trois leaders de leurs championnats de régionale 1 à l'arrêt des compétitions au 13 mars dernier ont décidé de faire cause commune.

Ils contre-attaquent dans une lettre commune. Les trois présidents demandent à leurs ligues respectives de relayer leur point de vue auprès de la « 3F » afin de prendre en compte le travail effectué par les acteurs du football amateur

Selon eux, les efforts fournis doivent être valorisé. "Cette décision est injuste. Nous nous sommes investis à tous les niveaux. Surtout les jeunes joueurs. Nous sommes premiers de R1. Si il y a un arrêt de la compétition nous sommes champions de Guyane comme le dit l'article 64 des règlements sportifs généraux de la ligue de football de Guyane", argumente Albert Darnal, président de l’Olympique de Cayenne

Même son de cloche à L’AS Gosier, son président Bruno Treil estime que le premier du classement doit être champion. "Ce serait tout à fait injuste que nous ne soyons pas reconnus comme champion. Il y avait un écart de points tout à fait éloquente avec nos adversaires. Ce serait juste que nous soyons champions", justifie le dirigeant.

Patrick Mambrun, le président de la Samaritaine demande une décision plus équitable pour son club. "Moi je ne demande pas qu'on me reconnaisse comme un champion, je demande juste qu'on reconnaisse que mon équipe est sortie première et a eu du mérite", commente-t-il.

Les instances du football auront fort à faire pour trouver des solutions aux conséquences de l’arrêt des championnats pour les clubs dans les différentes divisions

Les conclusions du travail entamé depuis plusieurs jours par le conseil de ligue seront connues d'ici peu.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.