Retour gagnant pour Teddy Riner aux Masters de Doha

Par 13/01/2021 - 12:44 • Mis à jour le 13/01/2021 - 12:37

Le colosse français a fait un retour fracassant à la compétition ce mercredi. Sans trembler, il a remporté les Masters de Doha (Qatar) dans sa catégorie des + 100 kg. Très affuté athlétiquement, le Guadeloupéen semble sur les bons rails de sa préparation pour un troisième sacre olympique à Tokyo.

    Retour gagnant pour Teddy Riner aux Masters de Doha

Oublions 2020 pour se replonger dans une année olympique 2021 que l'on souhaite dorée pour le judoka habissois. Après deux revers la saison passée (au Tournoi de Paris et lors des Championnats de France par équipe) qui avaient mis fin à son impressionnante série de 154 victoires consécutives, Teddy Riner s'est remis au travail en vue des Jeux de Tokyo (23 juillet au 8 août). Aminci de 26 kilos, le décuple champion du monde des lourds et double champion olympique a aussi travaillé "la technique, le judo, la condition physique et le mental", a-t-il confié à l'Équipe, clamant sa faim d'or au Japon dans quelques mois.

Une préparation qui a bien débuté à Doha (Qatar), à l'occasion des Masters, ce mercredi. Le Français est reparti auréolé d'une nouvelle médaille à ajouter à son palmarès déjà bien garni. Magistral, il a imposé sa puissance pour l'emporter, notamment lors de la finale face au Russe Inal Tassoev, le vice-champion d'Europe. Pour assurer ce retour gagnant à la compétition, Riner l'a battu sur une pénalité infligée à son adversaire qui a longtemps refusé le combat face aux assauts du tricolore.

Le Guadeloupéen avait passé les tours précédents sans vraiment trembler. Il a d'abord écarté le néérlandais Roy Meyer, médaillé de bronze des mondiaux 2019, avec un ippon renversant au premier tour. Au deuxième tour, c'est le Géorgien Gela Zaalishvili qui a fait les frais d'une clé de bras déclenchant un ippon en moins de deux minutes. En quart de finale, il a dominé le Russe Tamerlan Bashaev, champion d'Europe en titre. Enfin, il s'est ouvert la voie de la finale en écartant l'Ukrainien Yakiv Khammo, en demi-finale, dans le combat le plus disputé de ce tournoi pour le double champion olympique.

(Image : L'Équipe 21)

Tags