Campagne sucrière : démarrage le 4 mars en Guadeloupe continentale

Par 08/02/2021 - 00:30
01/01/2020 - 00:00

La date du démarrage de la campagne sucrière 2021 est connue. La coupe de la canne-à-sucre débutera le 4 mars prochain en Guadeloupe dite continentale. A Marie-Galante, la date n'a pas encore été arrêtée. Les professionnels espèrent que les conditions climatiques seront favorables pour couper plus de 400 milles tonnes de canne pour l'usine de Gardel.

    Campagne sucrière : démarrage le 4 mars en Guadeloupe continentale

La campagne sucrière 2021 débutera le 4 mars prochain en Guadeloupe dite continentale. La date a été arrêtée par les acteurs de la filière, la semaine dernière, lors d'une réunion du comité de liaison de la filière canne-sucre. Les prévisions ont également été définies vendredi dernier. Le secteur prévoit 435 000 tonnes de canne à couper en Grande-Terre et Basse-Terre. Pour l'heure, les conditions ne sont pas optimales afin de permettre le lancement des opérations de coupe. L'accès à certaines parcelles pose encore problème avec des champs gorgées d'eau. De plus, les opérateurs n'ont pas achevé l'entretien des machines de coupe. Enfin pour permettre de tirer un maximum de sucre de la canne (richesse saccharine), il faut respecter les cycles de croissance de la plante afin de permettre à la canne d'atteindre sa maturité. 

Rumeurs à Marie-Galante 

A Marie-Galante, aucune date de début de campagne sucrière n'a été arrêtée pour l'instant. Elle sera définie ultérieurement lors d'une commission mixte, le 23 février prochain, avec les professionnels du secteur de la dépendance du sud.  Mais sur l'île, c'est l'avenir de l'usine de Grande Anse qui est au coeur de rumeurs. Elle pourrait cesser son activité dés l'année prochaine et les cannes de Marie-Galante seraient transportées en Guadeloupe pour broyage à Gardel. Pour Cyril Matthieu, le Président de l'Iguacanne (l'interprofession représentant les producteurs et les usiniers de la filière), il s'agit de "rumeurs" pour l'instant; la priorité des professionnels est la campagne sucrière à venir. L'an dernier, entre l'épidémie de la Covid19 et le confinement, les planteurs, opérateurs et travailleurs du secteur avaient bénéficié d'autorisation particulière pour mener à bien la campagne sucrière.