68 tortillons retrouvés morts à Sainte-Rose

Par 06/10/2020 - 10:09
01/01/2020 - 00:00

68 tortillons ont été retrouvés morts sur la plage de Clugny à Sainte-Rose. La triste découverte a été faite vendredi par des membres de l’association Toti Jon, qui parcourent la plage tous les deux jours dans un but de protection des pontes de tortues, espèce protégée.

    68 tortillons retrouvés morts à Sainte-Rose

Vendredi, les membres de l’association Toti Jon  ont découvert 68 tortillons morts non loin de leur nid, sur la plage de Clugny à Sainte-Rose. Une telle découverte avait déjà eu lieu le 12 septembre à Nogent.

Cette fois, une responsable de l’association prend la parole pour sensibiliser « les propriétaires de chiens ». Car selon elle, tout porte à croire que c’est « un chien divagant » qui a « cherché à jouer » avec les petites tortues alors qu’elles venaient de sortir du nid : « ils n’a pas cherché à se nourrir, il a voulu jouer », explique ainsi Claude Froi de Fon, responsable du secteur tortue marine de l’association Toti Jon.

« On veut s’adresser aux propriétaires de chiens qui promènent leurs chiens sur les plages sans les avoir en laisse ou du moins sans les avoir à portée de voix, qui ,n’ont pas les moyens d’arrêter leur chien s’il fait une bêtise : leur faire comprendre que s’attaquer à une espèce protégée c’est un délit, c’est puni par la loi ». La peine encourue est de 150 000 euros d’amende et 3 ans de prison.

« Nous n’avons pas la preuve qu’il s’agit de chiens divagants ou errants mais [...] nous croisons régulièrement des chiens divagants ou errants sur la plage», explique encore Claude Froi de Fon, rappelant que sur de nombreuses plages « les chiens sont interdits, même tenus en laisse ».

Faute de preuve, aucune plainte n’est déposée, l’association entend simplement sensibiliser « une minorité de propriétaires» car « la majorité des propriétaires de chiens nous écoutent, sont sensibles à nos arguments mais avec cette petite minorité, la discussion est presque impossible. Il n’y a pas de dialogue possible car ils pensent que leur chien est libre d’aller où il veut,» explique encore Claude Froi de Fon.

Les membres de l’association ont réussi à remettre à la mer 4 petites tortues. A signaler que ce genre de manipulation est réservée à des personne habilitées.

(Crédit Photo / Association Toti Jon)

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.