Une nouvelle campagne pour protéger les cétacés de la Caraïbe

Par 24/09/2021 - 11:29 • Mis à jour le 24/09/2021 - 11:27

Il s’agit en effet de la seconde. La première avait été réalisée en avril dernier (2021) et elle est menée par le sanctuaire Agoa, son objectif : améliorer les connaissances sur les mammifères marins qui fréquentent les eaux des Antilles. Un projet cofinancé par Interreg Caraïbe. Un équipage est donc parti mercredi cette semaine à bord d’un monocoque de la marina du Marin en Martinique pour 6 semaines d’analyses et naviguera aussi en eaux Guadeloupéennes… Toutes les observations viendront compléter les données existantes sur ces animaux.

    Une nouvelle campagne pour protéger les cétacés de la Caraïbe

Et comme en avril dernier, la mission suivra un itinéraire prédéfini. Elle commencera par la côte au vent de la Martinique avant de monter faire le tour de la Guadeloupe pour redescendre sur la côte sous le vent de la Martinique. Le bateau montera ensuite autour d’Anguilla, de Saint-Martin et Saint-Barthélémy et une autre île de la Caraïbe. Le protocole d’observation reste le même que précédemment, à savoir 10 heures d’observations quotidiennes à une vitesse constante de 8 nœuds.

Mieux comprendre le milieu sous-marin

Les analyses permettront en effet de mieux connaître les mammifères marins, leur répartition dans les eaux de la Caraïbe, leur reproduction, leur alimentation et même leur temps de repos mais aussi comprendre les menaces humaines auxquelles font face les cétacés. Avec toutes les données récoltées, le Sanctuaire Agoa, pourra alors proposer des mesures adaptées pour la préservation du milieu marin et rendre des avis techniques sur les travaux sous-marins, les campagnes de recherche ou encore les manifestations nautiques qui pourraient affecter ces mammifères. Pour vous donner une idée, lors de la dernière campagne en avril, 20 personnes avaient été mobilisées sur 2 bateaux, 8 espèces de mammifères marins avaient été observés ainsi que 57 baleines à bosse.

 

Tags