Affaire Claude Jean-Pierre : les images qui jettent le trouble

Par 20/05/2021 - 13:08 • Mis à jour le 20/05/2021 - 13:07

Comment les images de l'interpellation de Claude Jean Pierre se sont elles retrouvées sur les réseaux sociaux? La question se pose, d'autant qu'une enquête est en cours et que cela constitue une violation de l'instruction. En tous cas une vidéo publiée par le site le media tv fait le tour de la toile. Il s'agit d'un montage de l'interpellation de Claude Jean Pierre par les Gendarmes de Deshaies à la fin du mois de Novembre 2020.

    Affaire Claude Jean-Pierre : les images qui jettent le trouble

Pourquoi Claude Jean-Pierre a-t-il été laissé inerte au sol pendant de longues minutes durant son interpellation ? Voilà l’une des questions qui peut se poser après avoir vu les images qui circulent sur les réseaux sociaux.

Les commentaires de cette vidéo font mention d’une bavure des gendarmes mais en regardant juste les images, on peut être interpellés par deux choses. Au bout d’1 minute 12 secondes de visionnage, on voit Claude Jean-Pierre inerte, être retourné sur le dos et sa tête heurte le sol. On voit ensuite l’un des gendarmes lui placer une main sur la nuque avant de reposer la tête de l’homme sur le tarmac. Claude Jean-Pierre semble inconscient et la question qui peut se poser est de savoir, pourquoi il n’est pas alors placé en position latérale de sécurité ?

Ce qui pose encore question, c’est le changement de tonalité dans l’intervention. Dans un premier temps, Claude Jean-Pierre s’arrête et les gendarmes arrivent à son niveau et l’échange semble cordial. Que s’est-il dit ? Que s’est-il passé ? On ne le sait pas et on voit les forces de l’ordre l’extirper du véhicule avec vigueur. Sauf que ce qu’on ne voit pas au premier regard, c’est que le véhicule de Claude Jean-Pierre, n’est visiblement pas au même endroit qu’au début de l’interpellation et de la vidéo. Cela nous fait dire qu’il y a eu un montage de la vidéo et donc que l’on ne dispose pas de tous les éléments. En temps normal, si un individu n’obtempère pas, il ne semble pas surprenant de le voir extraire de son véhicule de la sorte, mais la difficulté, c’est qu’avec les simples images disponibles dans cette vidéo, il manque encore beaucoup d’éléments sur le déroulé exact.

Par la suite, l’homme demeure inerte au sol, une passante est aussi sur les lieux et on met un chapeau sur le visage de Claude Jean-Pierre pendant de longues minutes. Une enquête est en cours, vous l’imaginez, les raccourcis sont faciles, mais avec les simples images qui font le tour des réseaux ce que l’on voit, c’est que Claude Jean-Pierre était mal en point après avoir été sorti du véhicule. Reste à savoir si c’est bien cette interpellation qui est la cause du décès. La question reste posée. Les réseaux sociaux, certains ont déjà fait le parallèle avec l’affaire Georges Floyd aux États-Unis, qui avait vu la mort d’un homme noir et avait conduit à la condamnation du policier.

Tags

À lire également