Coronavirus : l'UGTG obtient gain de cause pour ses demandes sanitaires

Par 28/03/2020 - 18:34
01/01/2020 - 00:00

Victoire totale pour l'UGTG qui avait déposé une requête et un mémoire mercredi 25 mars et hier vendredi 27 mars, devant le juge des référés du Tribunal Administratif de Guadeloupe. Celui ci a statué et vient de lui donner entièrement raison. Le Syndicat de l'Union Générale des Travailleurs Guadeloupéens obtient gain de cause sur tous les points de revendication sanitaire qu'il réclamait. le CHU et l'ARS ont injonction de commander les tests et les traitements recommandés par le Professeur Raoult.

    Coronavirus : l'UGTG obtient gain de cause pour ses demandes sanitaires

La demande l'UGTG est admise. Sa requête est recevable. Il est également acquis que la pandémie du COVID 19 étant susceptible de s'étendre à l'ensemble de la population de l'archipel Guadeloupéen, l'intérêt à agir du syndicat doit être admis. Il est à ce titre reconnu aux requérants une qualité et un intérêt suffisant pour intervenir et soutenir cette requête. D'autant que celle-ci revêt un caractère urgent, notamment dans les mesures à prendre. Le Président du Tribunal Administratif de la Guadeloupe s'est appuyé pour se prononcer en prenant comme exemple une ordonnance du Conseil d'Etat en date du 22 mars 2020 se rapportant au droit du respect de la vie.

Il revient donc, notamment, à l'ARS, d'apporter des réponses aux urgences sanitaires et à la gestion des situations de crise sanitaire, comme le précise son site en assurant le contrôle de gestion et le pilotage des ressources et de la performance de l'hôpital public. Le juge aux référés de préciser se référant à une déclaration récente de Françoise Barré-Sinoussi, Prix Nobel de médecine, et Présidente du Comité Analyse, Recherche et Expertise, récemment créé par le Gouvernement, que, je cite, "l'urgence aujourd'hui, c'est bien évidemment la prise en charge médicale des patients. Les tests vont être importants en période de l'après-confinement de façon à éviter le redémarrage d'une épidémie", fin de citation.

Même conclusion favorable pour l'UGTG qui obtient, encore, qu'il soit enjoint au CHU et à l'ARS de passer commande des doses nécessaires au traitement de l'épidémie de COVID-19 par l'hydroxychloroquine et l'azithromycine, le tout en nombre suffisant pour couvrir les besoins présents et à venir de la population de l'archipel guadeloupéen et dans le cadre défini par le décret du 25 mars dernier. Les conclusions du CHU et de l'ARS se voient dès lors, intégralement, rejetées au profit de la requête de l'UGTG. Une requête estimée en l'occurrence légitime et fondée.

 

 

Tags

Commentaires

Georges de Goyave (not verified)

Moi, si je suis malade et que çà se passe mal, je veux des anti-rétroviraux. Ils ont des noms rigolos et en plus, ils sont faits pour cela .

Sam, 28/03/2020 - 20:56 Permalink

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.