Le tireur du Raizet demande un délai pour sa défense

Par • Mis à jour le 14/09/2018 - 10:41

L’individu qui avait ouvert le feu lundi en milieu de journée au Raizet, suite à un accident de la circulation, était présenté hier mardi en comparution immédiate. Il a demandé un délai afin de préparer sa défense et reviendra donc dans quelques semaines devant les juges. Le suspect récidiviste, était par ailleurs poursuivi pour tentative d’évasion, le bracelet électronique qu’il portait avait été désactivé lors de sa fuite.

    Le tireur du Raizet demande un délai pour sa défense

Le jeune Dylan âgé de 23 ans devait répondre de violences volontaires sans incapacité, puisqu’il avait ouvert le feu en pleine journée sur un des axes les plus fréquentés du Raizet. Suite à un banal accrochage avec un motard, une altercation verbale s’en était suivie. L’automobiliste avait alors sorti une arme, un pistolet Beretta 9mm avant de tirer 5 coups, en l’air dira t-il après son interpellation. Dans "sa direction" selon la victime. Le fond de l’affaire ne sera débattu que le 8 octobre prochain puisque l’intéressé a comme le permet la procédure, demandé un délai afin de préparer sa défense.

Son bracelet électronique neutralisé

Il faut savoir que le jeune homme était aussi poursuivi pour tentative d’évasion, puisqu’il aurait neutralisé son bracelet électronique qu’il portait à la cheville lors de sa fuite. "Il s’est cassé tout seul" a-t-il déclaré lors de ses auditions en garde à vue. Déjà connu pour 6 inscriptions au casier judiciaire, le procureur a demandé un placement en détention provisoire, une requête surtout afin de protéger la victime jusqu’à la prochaine date de procès. Notez cette coïncidence ou pas, le prévenu portait à la barre un tee-shirt publicitaire, marqué du slogan « Priorité Jeunesse », un message qui ne semble pas être passé inaperçu aux yeux de l’assistance.