Un procès sur fond d'alcool et de drogue

Par 26/09/2016 - 18:20 • Mis à jour le 26/09/2016 - 18:20

Ce mardi 26 septembre 2016, la cour d'assises prend à bras le corps l'affaire David Lacroix. En 2014, ce jeune, âgé de 29 ans, aurait mis fin aux jours de Lawrence Racel à Baillif. L'épilogue d'une soirée arrosée où la drogue était également présente.

    Un procès sur fond d'alcool et de drogue
Dans la nuit du 11 au 12 avril 2014, une cinquantaine de jeunes participent à une soirée à la tour du Père Labat (Baillif). L'alcool coule à flot. La drogue y circule sans pareil.

Peu à peu, les esprits commencent à s'échauffer. Le ton monte entre deux David Lacroix et Lawrence Racel.

Le premier protagoniste serait, alors, parti chercher un fusil. Deux coups de feu auraient éclaté. Le deuxième homme s'écroule. Il meurt sur place.

Les circonstances de ces faits présumés restent aujourd'hui encore très floues. S'agissait-il d'un acte volontaire, de tirs accidentels ? Il y avait-il intention de donner la mort ?

Pour l'accusation comme pour les parties civiles, l'homicide est bel et bien constitué.

L'affaire est jugée à compter de ce lundi 26 septembre 2016 à la cour d'assises de Basse-Terre. Le verdict sera rendu le lendemain, mardi.