En Marche Guadeloupe en route vers l'Europe

Par • Mis à jour le 12/04/2018 - 17:15

Le Mouvement En Marche Guadeloupe est allé à la rencontre de la population guadeloupéenne pour parler d’Europe ce mardi. Ils ont lancé à Pointe-à-Pitre, leur Grande Marche pour l’Europe. Une démarche de démocratie participative en fait et de proximité pour recueillir les doléances de ceux qui le souhaitent et permettre ainsi à tout un chacun de faire des propositions en vue de la refondation du projet Européen.

    En Marche Guadeloupe en route vers l'Europe

A la suite de leur présentation mardi devant la presse, ils se sont rendus auprès de la population. C’est à Pointe-à-Pitre que le Mouvement En Marche Guadeloupe a choisi d’entamer son programme intitulée : "La Grande Marche pour l’Europe". Bernard Ganga est agriculteur, il vend des fruits et légumes sur le marché de La Darse à Pointe-à-Pitre et il a participé au questionnaire des adhérents En Marche. Selon lui: "L'Europe a toute sa place dans la spécificité de notre territoire... Je souhaite interpeller l'Europe sur les questions liées l'insécurité et à l'emploi des jeunes."

Le mouvement En Marche Guadeloupe ne cherche pas à convaincre mais simplement à recueillir à l’avis de la population sur ce qu’elle pense de l’Europe selon Maël Disa, référent En Marche. 

Pour Samuel Cazomont, coordinateur du comité Europe pour la République En Marche: "L’enjeu de ce travail de proximité auprès de la population c'est de préparer le projet européen et cela en vue des élections européennes de mai 2019".  

Durant 5 semaines, le mouvement sillonnera la Guadeloupe pour tenter de réunir des réponses concrètes et nourrir ainsi un éventuel futur projet européen. En Marche Guadeloupe revendique aujourd'hui 1042 adhérents actifs.