La campagne de vaccination a officiellement débuté en Guadeloupe

Par 08/01/2021 - 23:07
01/01/2020 - 00:00

Ce vendredi, la campagne de vaccination contre la covid-19 a officiellement débuté en Guadeloupe. Les premières vaccinations ont été effectuées au centre hospitalier gérontologique de Palais Royal aux Abymes, en présence de nombreuses personnalités. Résidents mais aussi soignants et politiques ont choisi de se protéger contre le virus et donner l’exemple. Marie, 79 ans et résidente à Palais Royal a été la première à recevoir la dose.

    La campagne de vaccination a officiellement débuté en Guadeloupe

Ce vendredi 08 janvier 2021, la campagne de vaccination contre la covid-19 a officiellement débuté en Guadeloupe. Les premières vaccinations ont été effectuées au centre hospitalier gérontologique de Palais Royal aux Abymes, en présence de nombreuses personnalités. Résidents mais aussi soignants et politiques ont choisi de se protéger contre le virus et donner l’exemple. Marie, 79 ans et résidente à Palais Royal a été la première à recevoir la dose de vaccin.

 

.

 

Elle a ensuite été suivie par la directrice de l’ARS, médecin de profession. Valérie Denux qui veut, à travers ce geste rassurer tous ceux qui doutent au sujet de l’efficacité du vaccin contre la covid-19. Elle dit comprendre toutes les interrogations de la population autour de la rapidité de la mise en place de ce vaccin mais explique que la technologie de l’ARN messager est connue des scientifiques et utilisée depuis plus d’une dizaine d’années et a prouvé son efficacité.

 

vaccin Denux

Ils étaient plusieurs personnalités à se faire vacciner, à l’instar des sénateurs Victorin Lurel et Dominique Théophile. Victorin Lurel, habitué à se faire vacciner régulièrement notamment contre la grippe, dit s’être renseigné sur toutes les études menées autour du vaccin contre le coronavirus. Même si une part de risque subsiste, ce dernier peut prémunir contre les formes graves du virus c’est pourquoi le sénateur a tenu à prendre part à cette vaccination. "Une société ne peut pas marcher sur la défiance permanente. Il faut une dose de confiance. J’ai confiance et je le fais."

 

 

Patrick Vial- Collet, le président de la CCI, Jacques Bangou l’ancien maire de Pointe à Pitre, gynécologue-obstétricien de profession ou encore le Professeur Eustase Janky, président de l’Université des Antilles ont eux aussi accepté de se faire vacciner. Tous confiants, ont exprimé une volonté de se protéger eux et ceux qu’ils côtoient au quotidien, proches, collaborateurs ou patients.

Ce samedi, la campagne de vaccination va se poursuivre au CHU avec les premières vaccinations pour les soignants.

Tags