Les taxis mécontents

Par • Mis à jour le 06/02/2019 - 15:36

Les chauffeurs de taxi ont manifesté leur mécontentement ce mercredi matin sur le port de croisière de Pointe-à-Pitre.

    Les taxis mécontents

Avant la suspension de l'arrêté prononcée mardi par le tribunal administratif, tous les taxis pouvaient entrer pour prendre en charge les croisiéristes dans la zone unique. Désormais ce n'est plus le cas, seuls les artisans taxis de Pointe à Pitre sont autorisés. De leur côté, les VTC devront se munir d’un bon de commande préalable. Résultat, aucun n'est entré ce matin alors que deux paquebots remplis de touristes étaient présents. Jocelyn Bourgarel, porte parole des taxis de Guadeloupe en a dit plus à Rinsy Xieng.