L'actu • Le Minute par Minute
Le 25/02/2021 - 22:49 • dernière mise à jour le 25/02/2021 - 22:49
    Suivez en direct les discussions au vélodrome Amédée Détraux

Suivez en direct les discussions au vélodrome Amédée Détraux

Les négociations ont repris au Vélodrome Amédée Détraux de Baie-Mahault à 9H30 ce jeudi matin. Les représentants des organisations professionnelles mobilisées depuis ce mercredi vont poursuivre les discussions engagées avec les représentants de l'Etat et les élus.

22:45
25/02
à la une

Jean-Yves Ramassamy annonce la levée des barrages

Le collectif des organisations professionnelles s'est rendu après la réunion et la signature d'un protocole d'accord à Capesterre Belle-eau afin de le présenter aux autres professionnels. A l’issue, la levée de barrages a été annoncé par l'un des responsables, Jean-Yves Ramassamy.

Un plan de travail doit débuter avec les élus dès lundi prochain. Si les engagements ne sont pas respectés, le collectif pourrait à nouveau se mobiliser. 

21:55
25/02
à la une

Le protocole d'accord soumis aux professionnels mobilisés sur les barrages

21:44 : le collectif des organisations professionnelles se rend à Capesterre Belle-eau afin de présenter le protocole d’accord aux professionnels présents sur place. A l’issue, la levée de barrages pourrait être confirmée.

21:20
25/02
à la une

Les barrages maintenus ce vendredi

21:10 : Si un protocole d'accord a été signé ce jeudi soir entre les différentes parties après 12h de discussions,ce dernier ne met toutefois pas un terme aux blocages. Les barrages sont en effet maintenus partout en Guadeloupe a annoncé Jean-Yves Ramassamy porte-parole du collecti.

 Le collectif s’exprimera dans la soirée.

21:13
25/02
à la une

Un protocole d'accord signé ce jeudi soir

JYR

 

21:00 : après près de 12h de discussions, de négociations et d’échanges parfois tendus, un protocole d’accord est signé ce soir au Vélodrome Amédée Detraux entre le collectif des organisations professionnelles, l’Etat, les présidents de collectivités et les parlementaires.

Un document qui récapitule les accords actés après une journée de traitement des points de revendications du collectif.

SIGNATURE
19:31
25/02
à la une

Vers la signature d'un protocole d'accord ?

protocole

19:19 : La séance est toujours interrompue. Il semblerait qu’un protocole d’accord soit en cours de rédaction afin de sceller les accords pris aujourd’hui 

18:58
25/02
à la une

Reprise des débats dans un climat de tension

18:55 : apres un coup de théâtre et une interruption de séance inattendue et l’hypothese d’une fin de discussions, les débats reprennent. La tension est encore palpable mais les négociations vont reprendre
18:37
25/02
à la une

Nouvelle interruption de séance

velodrome

 

Après le vif échange entre Jean-Yves Ramassamy l'un des porte-paroles du mouvement, Ary Chalus le président du Conseil régional et le Préfet, la séance a été interrompue. Le Collectif menace de quitter la table des négociations. 

18:35
25/02
à la une

Le Collectif menace de quitter la table des négociations

18:28 : rebondissement au Velodrome avec une prise de bec entre Jean-Yves Ramassamy , le Président de Région et le Préfet de Région. Le collectif menace de quitter la table des négociations.

18:03
25/02
à la une

Prise de parole de José Gaddarkhan sur le BTP

17h49 : José Gaddarkhan s'exprime longuement sur les difficultés rencontrées par les entreprises du secteur du BTP.

17:56
25/02
à la une

Les revendications de chaque secteur examinées

17:27 : les négociations et discussions se poursuivent. Si les problématiques au sein de la pêche ont été abordées, les points propres aux secteurs de l’événementiel, de la communication ainsi que du tourisme de proximité ont été traités. En ce moment, le BTP, le secteur comprenant le plus grand nombre de points de revendications est actuellement abordé avec l’intervention en ce moment de José Gaddarkhan, Président de la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics de la Guadeloupe.

15:52
25/02
à la une

La questions de la levée des barrages n'a toujours pas été évoquée

15:39 : détail assez surprenant, depuis le début des discussions à 9h30 ce matin et jusqu’à maintenant, à aucun moment les parties n’ont évoqué les barrages installés et le possible levée de ces derniers. Du côté de l’Etat tout comme du côté des élus, aucune demande n’a été faite en ce sens.

15:36
25/02
à la une

La question de l'attribution des marchés provoque le malaise

15:30 : le collectif évoque maintenant l’attribution de marchés à des entreprises nationales ou étrangères dans le BTP au détriment des entreprises. L’exemple du marché lié à la réfection de la piste d’atterrissage de l’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbe attribué à une entreprise de l’Hexagone.

Une question qui semble susciter le malaise chez leurs interlocuteurs. 

15:22
25/02
à la une

Vers une issue à la crise à la Carrière de Deshaies et aux Sablières de Guadeloupe ?

15:16 : sollicité par un chef d’entreprise dans le BTP, sur la situation conflictuelle à la carrière de Deshaies et la sablière et sa volonté de voir la situation se débloquer car son activité est à l’arrêt, le Préfet de Région répond qu’il peut d’ores et déjà considéré qu’un accord sera trouvé, ce qui laisse à penser que le Préfet devrait prendre sous peu, les dispositions nécessaires pour que la situation se débloque à très court terme sur les deux sites et que l’activité reprenne.

15:03
25/02
à la une

Les élus vont interpeller le Premier Ministre sur la situation des entreprises locales

 

signature

 

Les présidents de collectivités, parlementaires et les présidents d’EPCI ont rédigé conjointement un courrier à l’attention du Premier ministre visant à transmettre toutes les demandes du collectif afin qu’elles soient traitées par Matignon ainsi que le ministère des Outre-mer.

Le document a été lu par Marie-Luce Penchard. Le collectif a validé le courrier.

14:59
25/02
à la une

Le Collectif exige toujours l'annulation des dettes et l'arrêt immédiat des procédures en cours

15:00 : Depuis la reprise, les débats tournent essentiellement autour du fiscal et du social. Le collectif campe sur ses positions. Il a pour objectif d’obtenir l’annulation des charges fiscales et sociales des petites et très petites entreprises pour la période de la crise sanitaire. Ils réclament également l’arrêt immédiat des ATD, procédures judiciaires et saisies.

14:55
25/02
à la une

Prise de parole de Jean Véron directeur de la CGSS

Jean Véron, directeur de la CGSS Guadeloupe ajoute que les dettes sociales ne peuvent pas être effacées. Seul un accompagnement réfléchi entre les organismes sociaux et les entreprises sera efficace afin de trouver la meilleure option permettant aux entreprises de faire face à ces dettes.

14:47
25/02
à la une

Prise de parole de Guy Bensaid, directeur de la DRFIP

Guy Bensaid, directeur de la Direction Régionale des Finances Publiques  prend la parole et explique méthodiquement que la meilleure solution est d’inciter les entreprises à entamer un dialogue avec la DRFIP pour trouver les solutions les plus adéquates pour soulager les entreprises. Il confirme par ailleurs que l’annulation des dettes fiscales n’est pas possible.

14:43
25/02
à la une

Reprise des discussions

14:34 : reprise des débats après une interruption de séance de 30 minutes. Le collectif s’était retiré afin de faire le point suite aux propositions de la CGSS de mettre en place des moratoires en complément de l’arrêt momentané des ATD.

14:07
25/02
à la une

Nouvelle suspension de séance

Les discussions ont de nouveau été suspendues à la demande du Collectif 

14:06
25/02
à la une

Le collectif demande l'effacement pur et simple des dettes fiscales et sociales

13:59 : Jean-Yves Ramassamy vient de s’exprimer en demandant à l’Etat et aux élus d’effacer purement et simplement les dettes fiscales et sociales. Il exige une validation de cette demande aujourd’hui. Il menace notamment de poursuivre la mobilisation et de ne pas lever les barrages si l’Etat n’accède pas à cette demande du collectif.

Tags