Coup de pression sur l’eau à Goyave

Par • Mis à jour le 23/06/2015 - 19:28

La première pierre de la future station d’épuration de Goyave a été posée ce mardi 23 juin à Sainte-Claire (Goyave). Lors de cette cérémonie, les habitants de Douville ont vivement interpellé les élus présents. Pour une partie de ces habitants, cela fait 3 ans qu'ils n'ont pas d'eau.

    Coup de pression sur l’eau à Goyave
Quelques habitants de Douville, un quartier se situant sur les hauteurs de Goyave, ont vivement interpellé les élus ce mardi 23 juin. Des habitants qui se sont invités à la cérémonie de démarrage de construction de la future station d’épuration de la commune.

Pour certains, cela fait 3 ans que leur robinet est à sec. Ils demandent que des mesures soient prisent en urgence. Des doléances entendues par Jacques Anselme, premier vice-président du conseil général. "Il n’est pas normal qu'on ne puissent pas avoir de l’eau coulant dans le robinet des Goyaviens. Cela a un impact sur les touristes mais avant tout sur la population", a indiqué Jacques Anselme.

Du coup, il va maintenant falloir mettre les bouchées doubles pour finir la construction de la station avant la fin de l’année. Et pour bénéficier également de l’aide de l’Europe qui finance le projet à hauteur de 50% via le FEDER. Cette station d’épuration pourra potentiellement traitées les eaux usées de quelques 8 500 habitants.

Selon nos informations, le SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours) aurait donné son accord au conseil général pour remplir les réservoirs vides avec l’eau des pompiers. .

La première pierre de la future station d’épuration de Goyave a été posée à Sainte-Claire. Elle doit remplacer la station existante, devenue obsolète et qui pollue la petite rivière de Goyave. Le projet mené par la SIAEG (Syndicat intercommunal d’Alimentation en Eau et d’assainissement de la Guadeloupe) et estimé à 7 millions 400 mille euros a pris du retard.

Anaëlle Edom et Meven Le Moign