"Déposons les armes" : un bilan décevant à mi-parcours

Par 09/12/2020 - 16:26
01/01/2020 - 00:00

La Préfecture vient de communiquer ce mercredi, les chiffres à mi-parcours de l'opération "Déposons les armes". Le moins que l'on puisse c'est que la population ne joue pas le jeu pour le moment. A peine plus de 10 armes à feu ont été récupérées.

    "Déposons les armes" : un bilan décevant à mi-parcours

À mi-parcours de la campagne, seules 13 armes à feu et 3 munitions ont été déposées auprès des forces de sécurité, contre 53 armes à feu et près de 2 000 munitions en 2019 à la même période. À trois semaines de la fin de la campagne, la préfecture appelle à la "mobilisation de chacun à venir déposer ou à inviter les citoyens qui souhaitent se débarrasser de leur arme à le faire, avant qu’elle ne tombe dans de mauvaises mains ou d’être tentés de s’en servir". Beaucoup d’armes utilisées pour des braquages, vols à l'arraché ou encore lors des agressions en Guadeloupe proviennent de cambriolages. Depuis le 18 novembre, la campagne invite la population à venir, jusqu'au 31 décembre 2020, déposer volontairement ses armes en gendarmerie, dans les commissariats et dans les polices municipales, sans crainte de s’exposer à des poursuites.

Près de 1000 armes à feu récoltées depuis 2013

Depuis la première campagne en 2013, ce sont 920 armes à feu et près de 12 000 munitions qui ont été récupérées.