Les établissements de nuit et soirées festives sous surveillance

Par 30/07/2020 - 07:46
01/01/2020 - 00:00

Comme indiqué, les autorités procèdent depuis quelques jours à des contrôles de nuit, d’établissements accueillant du public. Plusieurs d’entre eux font aujourd’hui l’objet de poursuites administratives pour non respect des consignes sanitaires. Qu’en est-il vraiment des règles à appliquer dans ce secteur festif depuis le déconfinement ? Eléments de réponse.

    Les établissements de nuit et soirées festives sous surveillance

Les manifestations ouvertes au public doivent faire l’objet d’une déclaration préalable à la préfecture et ce au moins 3 jours ouvrés avant l'événement. À défaut, la non-déclaration entraîne l'illégalité automatique. S’il y a déclaration, les autorités échangeront, sur cette base, avec les organisateurs pour s'assurer du respect des consignes sanitaires. En cas de non-respect, le préfet peut interdire à tout moment ces rassemblements. Les restaurants et débits de boissons peuvent rouvrir, dans le respect des consignes mais ne peuvent mettre en place d'activité de danse.

Les discothèques ne sont quant à elles pas autorisées à rouvrir. Il est néanmoins possible de rouvrir la partie de l’établissement assurant l’activité de restauration et de débit de boissons dans la configuration validée par la commission de sécurité. La piste de danse ne peut ainsi être transformée et ne peut être utilisée. Pour les bars et restaurants autorisés les mesures sanitaires à mettre en œuvre sont toujours les mêmes.

Les personnes accueillies doivent toutes avoir une place assise, une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble dans la limite de dix personnes avec une distance minimale d’un mètre, le personnel doit porter un masque ainsi que les personnes accueillies lors de leurs déplacements au sein de l’établissement. Les organisateurs de soirées festives sont informés de leur pleine et entière responsabilité, même s'ils ne participent que partiellement à l'organisation en louant un local par exemple. Des opérations de contrôle aléatoires continueront à être menées prochainement.

Sabry Hani, le directeur de cabinet du Préfet : 

 

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.