Sargasses : on devrait y arriver !

Par • Mis à jour le 22/06/2015 - 18:53

La mobilisation pour lutter contre les sargasses a pris un nouveau tour. La signature d’un protocole a eu lieu entre l’Etat et les collectivités locales. Un appel à projet d’une somme de 800 000 a été mis en place.

    Sargasses : on devrait y arriver !
La mobilisation face aux algues sargasses a franchi une nouvelle étape ce week-end. La signature d’un protocole associant l’ensemble des parties prenantes : les municipalités, l’Etat, les collectivités majeures et le structures intercommunales a eu lieu samedi 20 juin. Un fond d’un million et demi d’euros devrait permettre de lutter efficacement contre les algues brunes.

"Le travail d’information et de prévention vis-à-vis de la population qui peut être exposé doit être renforcé. C’est l’objet des mesures de notre engagement au sein du protocole", a précisé Le préfet Jacques Billant sur RCI Guadeloupe dimanche 21 juin.

Par ailleurs, des brigades vertes seront constituées, sur la base du recrutement d’une centaine de jeunes en contrats aidés. Un appel à projet d’un montant de 800 000 euros sera également mis sur pied.

Le but : inventorier les méthodes capables d’éradiquer des algues brunes. L’une des propositions faites : faire des sargasses de la composte."La valorisation matière sous forme de composte a déjà été testée. Dans le cadre du nouvel appel à projet, on essaie d’aller plus loin", a indiqué Jacques Billant.

Anaëlle Edom et Richard Garnier