L'institut national du cancer lance une recherche sur le lien entre le chlordécone et le cancer de la prostate

Par 09/11/2021 - 18:37 • Mis à jour le 09/11/2021 - 18:32

C'est une étape importante dans la compréhension scientifique du drame de la contamination des Antilles au chlordécone. 

    L'institut national du cancer lance une recherche sur le lien entre le chlordécone et le cancer de la prostate

C'est une première de par son ampleur et sa durée : l'Institut National du Cancer lance officiellement ce mardi 9 novembre un programme de recherche sur « le lien entre l'exposition à la chlordécone aux Antilles et le risque de survenue d'un cancer de la prostate ».

Le programme de recherche va durer 5 ans et comptera dans ses rangs aussi bien des épidémiologistes que des sociologues. Un programme pluridisciplinaire dont la direction est confiée à Jérome Foucault, responsable du département développement de la recherche en santé publique à l'institut national du cancer. Il explique ainsi les trois axes de recherches des scientifiques sur cette question :

Dans ce type d'études, on va comparer des cas de personnes qui sont atteintes de la maladie avec des témoins qui sont exposés aux mêmes facteurs mais qui n'ont pas déclenché cette maladie. Également un autre axe très important : un axe sciences humaines et sociales, qui visera à comprendre les contextes, le vécu, la perception que les populations peuvent avoir par rapport au chlordécone et au cancer de la prostate. Enfin, comprendre davantage comment peut fonctionner cette molécule dans le corps des individus

Ce programme de recherche est donc prévu pour durer cinq ans, avec des points d'étape et des communications annuelles. Il fait partie du « Plan Chlordécone 4 », le dispositif national de lutte contre les conséquences de l'épandage de ce pesticide jusqu'à la fin des années 90 aux Antilles. 
 

Tags