"Le virus est toujours là, prêt à repartir", alerte le professeur André Cabié

Par 25/11/2020 - 06:00
01/01/2020 - 00:00

Si depuis quatre semaines les indicateurs sont en diminution en Martinique, le chef du service des maladies infectieuses et tropicales au CHUM affirme qu'il ne faut surtout pas baisser la garde.

    "Le virus est toujours là, prêt à repartir", alerte le professeur André Cabié

Alors qu'Emmanuel Macron s'est prononcé cet après-midi sur l'adaptation du confinement lors des prochaines semaines, le professeur André Cabié, chef du service des maladies infectieuses et tropicales au CHUM rapelle l'importance de maintenir le niveau de vigilance.

"L'épidémie est en train de diminuer de manière très significative en Martinique ; tous les indicateurs le montrent. Mais il faut bien comprendre que le virus est toujours présent. Il y a des personnes hospitalisées toujours en réanimation et dans les services de médecine. Si demain, on arrêtait tout en laissant tomber le confinement et les masques, instantanément l'épidémie reprendrait", indique le professeur André Cabié, chef du service des maladies infectieuses et tropicales au CHUM. 

Le respect des gestes barrières, de la distanciation sociale et la limitation des regroupements sont donc primordiaux. "Le virus est toujours là, prêt à repartir, donc il faut vraiment se dire que pour les mois à venir, jusqu'à ce qu'on ait un vaccin efficace et qu'on commence une campagne de vaccination, il y aura des poussées d'épidémie. Plus on sera respectueux de ces mesures, moins on aura de risque de retourner vers un troisième confinement.", ajoute le professeur. 

"Le vaccin sera la porte de sortie du COVID, mais il faut des informations solides pour les proposer à la population", conclut André Cabié. 

Tags