Changer d'île

Mort suspecte des Trois-Îlets : la victime aurait été séquestrée avant de décéder

Par Karl Lorand / RCI.FM / 02/05/2018 - 08:05

Les circonstances du drame qui a coûté la vie à Gilles Marie-Joseph se précisent petit à petit. Un homme de 26 ans a été placé en détention provisoire. Il est soupçonné d'avoir séquestré et tué le père de famille de 37 ans.

Le trentenaire retrouvé mort dimanche au quartier Anse Manette aux Trois-îlets aurait été séquestré et battu durant plusieurs jours avant de succomber à une blessure à l'arme blanche au niveau de l'aine. C'est ce que révèle le quotidien France-Antilles Martinique dans son édition du jour.

Depuis la découverte macabre du week-end dernier, les enquêteurs de la Section de Recherche de la gendarmerie tente de faire la lumière sur les circonstances de cette sordide affaire. En plus des relevés des techniciens en investigations criminelles, deux hommes, un fils et son père, étaient entendus depuis dimanche après-midi.

Hier soir, l'un des deux hommes, le plus jeune, âgé de 26 ans a finalement été déféré hier devant le procureur de la République avant d'être présenté à un juge d'instruction. Il a ensuite été placé en détention provisoire. C'est lui qui est soupçonné d'avoir séquestré, battu et porté le coup mortel à la victime. Son père, qui hébergeait Gilles Marie-Joseph a quant à lui été remis en liberté et n'est pas pour l'instant inquiété dans cette enquête.

Les résultats de l'autopsie pratiquée lundi (30 avril 2018) devrait en apprendre plus à la Justice sur les conditions de ce faits divers tragique.

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.