Propos racistes au Diamant: les deux intéressés toujours en garde à vue

Par 28/07/2020 - 15:43
01/01/2020 - 00:00

Les auteurs de propos racistes habitants le Diamant sont toujours en garde à vue, jusqu’à ce soir au moins. La femme et l’homme sont entendus depuis hier soir (lundi 27 juillet 2020).

    Propos racistes au Diamant: les deux intéressés toujours en garde à vue
Le rassemblement lundi soir au Diamant ©RCI Martinique


Tout serait en fait parti de plusieurs fêtes de familles organisées deux week-ends consécutifs. Le premier, une communion et le second , dimanche 26 juillet 2020, un anniversaire.

Musique, ambiance, éclats de voix, rires , pour les voisins, excédés c'en est trop.

Ces deux personnes décident donc d'appeler les gendarmes pour signaler les nuisances.

En parallèle, elles filment la fête en direct sur les réseaux sociaux, commentaires ouvertement racistes à l'appui.

Les membres de la famille qui organisent l'anniversaire sont , par exemple, comparés à des singes.

On entend également l'un des deux protagonistes expliquer à la femme comment préparer des cocktails molotov.

Les deux habitants inquiétés par la justice auraient également demandé que la statue du Neg Mawon, située à l'entrée du bourg, soit détruite.

Plusieurs plaintes été déposées par les participants de l'anniversaire, et le maire du Diamant , Hugues Toussay qui a condamné des propos « haineux, insultants, dégradants et nauséeux. »

La garde à vue des deux habitants court jusqu'à ce soir.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.