Sans permis, sans assurance, en excès de vitesse, il échappe à deux barrages de gendarmes avant d'être identifié grâce à une vidéo

Par 19/11/2020 - 12:13
01/01/2020 - 00:00

Au début du mois de novembre (5 novembre 2020), les gendarmes ont tenté d'intercepter un motard en grand excès de vitesse sur la RN5. Ce dernier a tout fait pour leur échapper. Il a finalement été retrouvé grâce à une vidéo tournée par les militaires.

    Sans permis, sans assurance, en excès de vitesse, il échappe à deux barrages de gendarmes avant d'être identifié grâce à une vidéo

Il est 16 h 30 ce jeudi après-midi, en plein confinement, lorsque des gendarmes équipés d'un radar enregistrent un grand excès de vitesse. Il s'agit d'un motard qui circule à 119 km/h sur la RN5, bien au dessus de la limite de 70 km/h.

Pour échapper à l’interception des gendarmes qui se trouvent un peu plus loin, le pilote fait demi-tour sur la bretelle à contre-sens et quitte la nationale en direction du centre-ville de Rivière-Salée mais tombe sur un second dispositif.

Le motard ne s'arrête pourtant pas. Il se faufile entre les voitures contraignant même les gendarmes à s’écarter pour ne pas être percutés. Il poursuit finalement sa route à très vive allure en direction de Fort-de-France.

Ce qu'il ignore c'est qu'un enregistrement vidéo réalisé à son passage permet aux gendarmes de l'identifier. Les militaires constatent au cours de leurs investigations que le chauffard n’est pas titulaire du permis de conduire et que la  moto n’est pas assurée.

L'homme est finalement appréhendé et placé en garde à vue pour « l’excès de vitesse », le « refus d’obtempérer » et les autres infractions constatées. Faisant l'objet d'une comparution immédiate, il est condamné à un an de prison avec une peine aménagée. Sa moto lui a été confisquée.

Tags