Exfiltration des 2 français : "Il y a de nombreux éditoriaux qui critiquent les autorités"

Par • Mis à jour le 28/10/2015 - 20:27

Les 2 pilotes français de l'affaire dite "Air cocaïne" qui étaient assignés à résidence et qui devaient être jugés en République-Dominicaine pour trafic de drogue présumé ont fui l'île d'Hispaniola. Les deux hommes sont en France depuis le week-end dernier. En République-Dominique, la nouvelle fait l'effet d'une bombe.

    Exfiltration des 2 français : "Il y a de nombreux éditoriaux qui critiquent les autorités"
Les ébauches de scénario que nous pouvons imaginer sont dignes des plus grands films d'action, et à Saint-Domingue, tous se demandent encore comment une telle exfiltration a pu être possible ! La nouvelle a provoqué l'indignation de la population et des politiques. C'est ce qu'à confirmé Jean-Michel Caroit Journaliste basé en République Dominicaine,"ça a provoqué beaucoup de surprise et d'indignation" a t-il indiqué. "Les journaux de Saint-Domingue font leur une aujourd'hui sur cette affaire ! Il y a de nombreux éditoriaux qui critiquent les autorités, qui disent comment est-ce possible qu'un commando milutaire armé ait pu pénétrer en territoire dominicain pour exfiltrer ces deux pilotes alors qui'ils étaient condamnés à 20 ans de prison par la justice pour narcotrafic".

Les Dominicains veulent des réponses à leurs question. Une association de lutte contre la corruption a sommé le ministre de la défense d'expliquer comment les personnes qui ont exfiltré Pascal Fauret et Bruno Odos ont pu pénétrer en République Dominicaine "alors que le pays compte de nombreuses agences et organismes de sécurité".

Voilà une affaire rocambolesque qui fait beaucoup de bruit non seulement en République-Dominicaine mais également en France.

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar