TCSP: les feux de croisement seront gérés à deux endroits différents

Par 13/09/2016 - 18:39 • Mis à jour le 13/09/2016 - 18:39

Pas moins de 25 croisements avec la circulation jalonnent le circuit du Transport Collectif en Site Propre (TCSP). Pour les gérer, Fort-de-France et le Lamentin auront chacun la main sur les installations de leur territoire. Censés se déclencher automatiquement à l'approche des bus à haut niveau de service (BHNS), le système doit encore être testé.

    TCSP: les feux de croisement seront gérés à deux endroits différents
Alors que le TCSP n'est toujours pas en route, nous nous sommes intéressés aux feux tricolores qui ponctuent le tracé des voies réservées. 25 carrefours jalonnent le parcours.

Les feux qui réguleront la circulation seront gérés à deux endroits. La gestion des feux des carrefours foyalais sera assurée par les services techniques de la mairie. Ce sont les services lamentinois qui s'occuperont des feux installés sur leur territoire.

"Il faudra que les automobilistes prennent en compte cette nouvelle situation pour traverser les parcours. Un logiciel va nous aider à gérer les carrefours compliqués que sont Dillon, François Mitterrand ou celui de la Caisse d'Epargne. Les bus passeront d'un système à un autre une fois qu'ils franchiront l'autoroute", explique Charles Dorail, directeur général des services techniques à la ville de Fort de France.

Priorité aux BHNS

Gérés par un logiciel, ces feux seront destinés à donner la priorité aux BHNS. Les bus auront toujours la priorité sur la circulation automobile afin de garantir un trajet fluide. Les feux se déclenchent automatiquement et uniquement à l’arrivée des bus équipés de balises, via un système de détection par boucle électromagnétique. Des phases de tests doivent encore être finalisées.

"Il faut d'abord que l'on règle les deux problèmes techniques. La ville fera un certain nombre de tests. Et progressivement on va alimenter les carrefours pour les mettre en service. On n'appuie pas sur un bouton et tous les feux s'allument. Il faudra vérifier chacun des carrefours. Il n'y aura plus de système de priorité à droite, etc", dit Charles Dorail.

Si la CTM a la volonté de rétrocéder les feux au plus vite à la ville de Fort-de-France, le transfert n'est toujours pas officiel.


Karl Lorand et Pascal Michaux