Vigilance routière au maximum ce week-end pascal

Par • Mis à jour le 26/03/2016 - 17:29

120 militaires et un hélicoptère sont déployés par la gendarmerie pour assurer la sécurité routière les jours de Pâques. Tous les comportements à risques seront scrutés et sanctionnés.

    Vigilance routière au maximum ce week-end pascal
Depuis le début de l’année 2016, 11 personnes ont perdu leur vie dans les accidents de la route sur l’île contre 4 morts au cours de la même période de l’année passée. Pendant le week-end de Pâques, la gendarmerie met tous ses dispositifs de contrôle en action pour que les fêtes ne soient marquées par des drames de la route en Martinique.

120 militaires sont déployés pour surveiller les routes de jour comme de la nuit jusqu’au lundi soir. Ce samedi 26 mars 2016, les opérations ont débuté à Ducos avec l’appui de l’hélicoptère de gendarmerie. Tous les comportements à risque sont scrutés : la vitesse, le téléphone au volant, et surtout, les conduites addictives.

« La première faute de comportement c’est l’alcool bien évidemment. C’est le premier facteur d’accident sur l’île avec 36 % des accidents en 2015 dus à l’alcool. On a vraiment cette grosse problématique. Ce week-end de Pâques avec les retours de plages, ce sera notre priorité, surtout dimanche et lundi soir jusqu’à tard », selon Serge Toire, commandant en chef de l’escadron départemental de sécurité routière.

Tous les axes routiers importants de l’île seront surveillés, y compris les routes nationales 5, 2 et 1, ainsi que les routes des retours des plages.

Veranika Chyhir et Peggy Saint-Ville