Affaire CEREGMIA : "La justice fera son travail"

Par • Mis à jour le 09/07/2015 - 14:05

Depuis lundi, la présidente de l'université des Antilles, Corine Mencé Caster a pris un nouvel arrêté interdisant l’accès sur le campus à Fred Célimène et Kinvi Logossah. Les deux universitaires ne devraient plus - selon ce nouvel arrêté- se rendre à l’université jusqu’aux décisions définitives des procédures disciplinaires et pénales engagées à leur encontre.

    Affaire CEREGMIA : "La justice fera son travail"
Dans ce qui est devenu finalement un feuilleton universitaire, la direction de l’université a, depuis lundi, pris un nouvel arrêté interdisant l’accès sur le campus à Fred Célimène et Kinvi Logossah. En effet selon ce nouvel arrêté les deux universitaires ne devraient plus se rendre à l’université jusqu’aux décisions définitives des procédures disciplinaires et pénales engagées contre eux. Une nouvelle décision qui a bien évidemment fait bondir leur avocat Philippe Edmond-Mariette; ce dernier a déjà manifesté ses intentions de saisir le juge administratif pour faire annuler cet arrêté. Du côté du campus, on persiste et on signe. "Madame la présidente a fait jouer ces pouvoirs de police de manière a paiser le climat au sein de l'université. Elle a prolongé le premier arrêté d'interdiction." a expliqué Marie-Joseph Aglaé, conseiller juridique de la présidente de l’université avant de compléter son propos en précisant qu'il y avait eu "des dérives inacceptables". et que "la justice fera son travail."

Audrey Ollon et Jean-Marc Pulvar