Cendres volcaniques : la Martinique concernée par des retombées en faible concentration

Par Karl Lorand et Jessica Dantin 14/04/2021 - 08:13
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Si certains avaient déjà signalé des résidus de cendres volcaniques dans le sud, la reprise des Alizés a poussé le fruit de l'éruption nocturne de la Soufrière vers nos côtes, comme le prévoyait Météo France.

    Cendres volcaniques : la Martinique concernée par des retombées en faible concentration

Dès samedi, les prévisionnistes de Météo France avaient annoncé la probable arrivée des cendres volcaniques de la Soufrière de Saint-Vincent pour mercredi (14 avril 2021). Si depuis hier, des habitants du Sud de la Martinique signalent de faibles dépôts de cendres, c'est donc à partir d'aujourd'hui que les conséquences des éruptions seront les plus visibles sur notre île.

Une nouvelle éruption du volcan de la Soufrière de Saint-Vincent s'est produite vers 22h40 hier soir. Elle a occasionné l'émission d'un nuage de cendres qui s'est éloigné vers l'Est et a survolé la Barbade 2 heures plus tard. Le nuage continue actuellement de s'étendre vers l'Est Sud-Est. Compte tenu des régimes de vents de basses altitudes actuellement orientés au secteur Sud sur la moitié Sud de l'arc antillais, ces éruptions peuvent occasionner des remontées de cendres en faible concentration sur notre département

À Rivière-Salée, Sylvie a constaté que ses aménagements extérieurs étaient couverts d'une fine couche d'une poussière qui ne ressemblait pas à de la brume de sable.

Si notre île est donc désormais concernée les cendres volcaniques de la Soufrière, la situation devrait être moins pénalisante qu'à Saint-Vincent, Barbade ou Grenade. En effet, les vents de haute altitude ont poussé le panache de cendres vers l'Est et le Sud-Est, la Martinique se trouvant à 177 kilomètres au Nord de Saint-Vincent.

 

L'ARS et les producteurs d'eau potable ont rappelé hier qu'aucune menace sérieuse ne pesait pour le moment sur la production du précieux liquide.

En revanche, les populations sensibles (asthmatiques, personnes âgées, jeunes enfants) doivent faire l'objet d'une attention particulière. Les brumes de sable et les cendres chargent l'atmosphère en particules fines. Madininair a d'ailleurs lancé une procédure d'information dès hier au regard de la dégradation de la qualité de l'air en Martinique.

Retrouvez nos conseils pour vous protéger des cendres volcaniques crachées par la Soufrière de Saint-Vincent

Tags