Dengue : une circulation virale élevée sur une grande partie du territoire

Par 27/06/2020 - 08:17
01/01/2020 - 00:00

L’ensemble des indicateurs de surveillance épidémiologique de la dengue témoigne d’une circulation virale de dengue maintenue à un niveau élevé en Martinique.

    Dengue : une circulation virale élevée sur une grande partie du territoire

La répartition spatiale des cas biologiquement confirmés montre une poursuite de l’intensification et de l’extension de la circulation virale sur une grande partie du territoire sauf à l’extrême Nord de l’île qui semble à ce jour épargné. Le Comité de Gestion s’est réuni le 5 juin dernier et a validé la proposition du Comité Technique de Suivi de la dengue quant au passage en phase d’épidémie confirmée de dengue (Phase 4 niveau 1 du PSAGE). 

Le nombre estimé cumulé de cas cliniquement évocateurs de dengue vus en médecine de ville au cours des quatre dernières semaines (du 25 mai au 21 juin 2020), est de 1 150 cas. En semaine 2020-25 (du 15 au 21 juin), le nombre hebdomadaire de cas (317 cas) a atteint son niveau le plus élevé jamais enregistré depuis les premiers dépassements de seuils en novembre 2019. Il reste bien évidement bien supérieur aux valeurs saisonnières pour la période. Entre le 4 novembre 2019 et le 21 juin 2020, le nombre estimé cumulé de cas cliniquement évocateurs de dengue est de 6 070 cas. 

Le Sud, zone la plus touchée par l'épidémie

Au cours des quatre dernières semaines (du 25 mai au 21 juin 2020), les cas biologiquement confirmés de dengue se repartissent dans 29 des 34 communes de la Martinique. Les incidences les plus élevées sont davantage observées dans le Sud de la Martinique où 7 communes rapportent des incidences supérieures à 10 cas pour 10 000 habitants (Le Marin, Le Diamant, Les Anses d’Arlet, Rivière-Salée, Sainte-Anne, Sainte-Luce, et les Trois-Ilets) témoignant d’une circulation virale quasiment ininterrompue depuis des mois.

Le Nord de la Martinique n’est pas épargné où 6 communes présentent également des incidences supérieures à 10 cas pour 10 000 habitants (Schœlcher, Case Pilote, Le Carbet, Morne-Vert, Saint-Joseph et Trinité). A l’Extrême-Nord Atlantique et Caraïbe, seules 3 communes sont restées, indemnes de toute circulation virale pour la période du 25 mai au 21 juin 2020.

Six cas graves autochtones de dengue ont été hospitalisés dans un service de soins intensif ou réanimation. Deux de ces 6 cas sont décédés (février et juin 2020) et classés comme étant directement liés à la dengue.

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.