Le projet du cyclotron de Martinique se concrétise au fur et à mesure

Par 20/01/2021 - 08:03
01/01/2020 - 00:00

Si tout se passe bien, la mise en marche du cyclotron de Martinique devrait intervenir en 2022. Le projet est présenté ce mercredi au associations d'usagers.

    Le projet du cyclotron de Martinique se concrétise au fur et à mesure

Une réunion a lieu ce mercredi à midi à l'hôpital Pierre Zobda Quitman avec les associations d'usagers pour présenter le projet cyclotron. La mise en service de cet outil capital pour la santé des martiniquais est prévue pour 2022.

"Ce cyclotron est très performant par rapport à son énergie et son mode de fonctionnement", explique Le professeur Karim Farid, chef de pôle d'imagerie au CHUM.

Il va fonctionner en pharmacie à usage interne (PUI). C'est à dire que ce sont nos pharmaciens qui vont produire les traceurs. Ce qui nous donne une autonomie très importante vis à vis des laboratoires et en matière d'avancée technologique. Si il y a un nouveau traceur qui existe, on peut le fabriquer nous mêmes. Et ça c'est excellent

Le vendredi 8 janvier, un financement complémentaire pour la concrétisation du projet a été arrêté lors du conseil de surveillance du CHUM.

L'appareil a déjà été acheté. Reste à construire le bâtiment qui doit l'accueillir sur le site de l'hôpital Pierre Zobda Quitman.

La demande de permis de construire a été déposée à la mairie de Fort-de-France fin septembre. Le marché pour la construction du bâtiment a quant a lui déjà été attribuée.

C'est un projet de grande envergure car le bâtiment accueillera non seulement le cyclotron mais aussi un TEPscan et un TEPirm ce qui fait que les patients pourront être totalement pris en charge en une seule fois. Tous les examens pourront se faire au même endroit.

"Il n'y a quasiment pas de service dans le monde qui ont à la fois un TEPscan, un TEPIrm, un cyclotron et tout ça à usage interne dans un même bâtiment", précise le professeur Karim Farid.

C'est la cohésion et l'emplacement de toutes ces machines qui font l'innovation du projet. Cela va changer la vie des patients. On pourra faire la totalité de leur bilan le même jour. C'est vraiment exceptionnel pour les patients

Les autorités sanitaires et locales veulent inscrire cet outil dans une dimension caribéenne. Le 3 septembre 2020, une réunion a eu lieu à la CTM avec l'ensemble des partenaires du dossier, des médecins du CHUM et des médecins de la Caraïbe (Curaçao, Jamaïque etc..). Il s'agissait d'acter la création de la première société savante de la caraïbe spécialisée en médecine nucléaire.

"Ce centre n'est pas dimensionné que pour la Martinique. Il pourra accueillir des patients caribéens. On va monter des filières rapides pour prendre en charge les patients des îles voisines en une journée", précise le chef de pôle d'imagerie au CHUM.

Tags