Google US n'associe plus le drapeau aux quatre serpents à la Martinique

Par • Mis à jour le 20/11/2019 - 06:17

C'est une petite victoire pour les opposants au drapeau esclavagiste. Google US n'associe plus directement le drapeau aux 4 serpents à la Martinique. Ce n'est pas encore le cas de tous les sites majeurs.

    Google US n'associe plus le drapeau aux quatre serpents à la Martinique

C'est une nouvelle victoire pour certains militants dans l'arrêt de l'utilisation du drapeau aux 4 serpents. Après l'uniforme des pompiers , des gendarmes, et le commissariat de Fort de France, cette fois-ci, cela se passe sur le net.

Grâce à l'intervention d'un martiniquais, le moteur de recherches Google, version US, a ôté le drapeau litigieux des résultats associés à une recherche du mot "Martinique". Un premier pas mais loin de faire retourner le 4 serpents à son rang de relique historique. En effet, sur Wikipédia, le drapeau esclavagiste est plus que souvent associé à notre île notamment pour les résultats sportifs. 

C'est aussi le cas des émojis disponibles dans les messageries instantanées et sur les réseaux sociaux. Une pétition avait été lancée en décembre 2017 pour demander le retrait du drapeau des emoticones disponibles sur les téléphones portables. Toujours ouverte, elle dépasse à peine les 800 signataires et le nécessaire n'a toujours pas été fait. D'ailleurs les partisans du drapeau rouge-vert-noir ont trouvé une astuce pour contourner l'absence de leur drapeau en utilisant des coeurs de ces couleurs.


En attendant, Manuel Mondésir, Google Certifier trainer apprécie la réactivité du Géant américain face à sa requête. Il l'a dit à Jessica Dantin

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.