Toujours pas d'eau dans certains quartiers du Lamentin

Par • Mis à jour le 04/01/2018 - 13:25

Certains quartiers du Lamentin sont privés d'eau et ce depuis 4 jours. Une pénurie d'eau qui impacte certains établissements scolaires du Lamentin.

    Toujours pas d'eau dans certains quartiers du Lamentin

Depuis 4 jours maintenant, plusieurs quartiers du Lamentin sont toujours privés d'eau. Certains ont pourtant été réapprovisionnés et pourtant.

Vanessa qui a deux enfants en bas-âge, habite au quartier Beauregard à Acajou Nord galère. "La douche c'est compliquée, tout est compliqué. ça fait 4 jours je n'ai jamais vue ça et apparemment c'est très régulier dans le quartier. Mais jusqu'à quand ? Car c'est difficile ne serait-ce que pour les couches...

Mais Vanessa n'est pas la seule dans la même galère. Pour Nadiège sa voisine c'est aussi l'enfer. Le 1er janvier sans eau a tourné en cauchemar "faire un repas du 1er janvier sans eau c'est la galère.

J'ai été laver toute ma vaisselle chez quelqu'un qui habite en dehors du Lamentin. On se dit on va tenir un ou deux jours, mais à partir du troisième jour ça commence à faire long. On ne peut pas nettoyer et en plus il pleut. C'est pénible on se sent sale. On peut se baigner avec une bouteille d'eau durant 2 jours maximum, mais pas 4 ou 5 jours, ce n'est plus possible".


Les écoles maternelles d'Acajou et de Basse-Gondeau ont pu ouvrir leurs portes et accueillir les enfants, ce jeudi matin grâce à la mise en place de citernes d'eau positionnées par les services techniques pour les besoins de nettoyage et la livraison d'eau potable par la Caisse des Ecoles.

Pour rappel, l'école primaire de Gondeau A n'a pas pu ouvrir, après avoir été vandalisée.

Pour l'heure il est impossible de savoir quand un retour à la normal.

Certains abonnés du Lamentin, suite à ces coupures d'eau récurrentes selon eux depuis le changement de distributeur d'eau potable, ont lancé une pétition il y a 4 semaines. Cette pétition recueille déjà au moment où nous écrivons cet article plus de 400 signatures.